A+A-

Bordeaux crée la surprise

1 juin 2015
En s’imposant hier soir sur le parquet toulousain, l’équipe girondine a fait sensation en rejoignant le Final Four du championnat de Nationale A pour la deuxième année de suite.

L’enjeu était de taille hier soir pour Bordeaux en déplacement à Toulouse ; un ticket pour les phases finales du championnat de France et l’assurance de figurer comme l’an passé parmi les quatre meilleures équipes de la Nationale A.
Après son échec en Euroligue, l’équipe de Luc Daniel-Lacombe souhaitait ne pas achever la saison trop rapidement, et c’est avec une grande détermination qu’elle a réussi à écarter Toulouse de la course au titre en battant son adversaire dans sa propre salle (73-87).
Hormis un mauvais départ (11-3), les Girondins ont contrôlé la partie après le premier quart-temps, en s’appuyant sur une bonne adresse aux tirs.
Et même si le duo du TIC Deregnaucourt/Vaisioa a fait très mal avec un cumulé de 58 points, Bordeaux a confirmé sa récente victoire en Coupe de France face aux joueurs de la ville rose, qui sont toutefois revenues à deux possessions dans le dernier quart-temps.
Mais Abassi, Oulini et Baye, impeccables sur la ligne (11 lancers convertis dans le money-time), ont finalement fait la différence.

Dans les trois autres rencontres, les équipes hôtes se sont logiquement imposées, à commencer par le CS Meaux, qui a obtenu la plus large victoire de la soirée devant Clichy (78-49).
L’international israélien Allon Dor-Onn s’est mis particulièrement en valeur avec 23 points à 9/14, 20 rebonds et 9 passes décisives, dans un match dominé de bout en bout par les vices champions de France, qui étaient privés de l’intérieur Roger Deda.

Malgré un début de partie laborieux, Le Cannet a assuré sa qualification pour le Final Four au dépend de Thonon (69-61) qui a vendu chèrement sa peau hier soir sur la côte d’azur.
Nabil Guedoun, grippé, n’a pas vraiment pu apporter sa contribution habituelle, mais le collectif du HBLC a pris le dessus sur les promus savoyards qui n’ont pas démérité, et que l’on retrouvera la saison prochaine en Nationale A.

Contre Hyères, Meylan s’est accroché une mi-temps (40-34), avant de subir les assauts de l’américain Josh Turek (31 pts), et du trio Jouanserre-Falempe-Duran.
Les partenaires de David Levrat (14 pts) ont cependant réduit l’écart au cours des dix dernières minutes (16-21), en se montrant combatifs jusqu’au coup de sifflet final (76-68).

Détail des rencontres

Le programme du Final Four (8 et 9 mai au Cannet):

– HB Le Cannet/Hyères HC
– CS Meaux/LDG Bordeaux

 

/ J-C Boucher. En partenariat avec Sportethandicaps.com

Autres articles sur ce thème : Basket
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page