A+A-

Bouvais déjoue les pronostics, Thomas renoue avec la victoire

25 avril 2017

Le 3e et dernier tour du Critérium Fédéral, qualificatif pour les championnats de France, s’est tenu samedi 22 avril. En N1 debout, Thomas Bouvais a détrôné Matéo Bohéas. Chez les joueurs en fauteuil, Maxime Thomas a mis fin à la suprématie de Florian Merrien, vainqueur de deux premiers tours de la saison.

Les meilleurs au rendez-vous

Les surprises sont rares lors du Critérium Fédéral. Alors quand certaines arrivent, il convient de les souligner. Même si les favoris ont globalement répondu présent, il faut retenir du tour de N1, disputé dans d’excellentes conditions de jeu et d’accueil à Villeneuve-d’Ascq, la victoire chez les joueurs « debout » de Thomas Bouvais (classe 8). Le joueur d’Eaubonne, 4e lors du dernier tour en N1, s’est défait de Matéo Bohéas (Angers), vainqueur des deux tours précédents, en finale. « Je ne croyais pas forcément gagner le matin de l’épreuve mais mon niveau a été constant », s’est réjoui Thomas Bouvais. Le podium a été complété par Frédéric Bellais (Argentan), vainqueur de Karim Boumedouha (Entente Sainte-Pierraise) en petite finale.

Chez les joueurs en fauteuil, Florian Merrien (Argentan) vainqueur des deux premiers tours, n’a pas réussi la passe de trois. Opposé pour la troisième fois de la saison à Maxime Thomas (Charcot), en finale, l’Ornais a cette fois-ci cédé face au Lyonnais. Nicolas Savant-Aira (Marseille Provence) complète le podium.

Les jeunes dans les clous

À l’issue de ces trois tours, le staff national valide la progression d’un collectif jeune assez intéressant. La relève immédiate, constituée notamment par Elias Debeyssac et Clément Berthier chez les debout, s’est bien comportée en s’inclinant en quarts de finale. Lewis Dalby, lui, n’a pu jouer ce tour.

Derrière, les plus jeunes ont aussi tenu leur rang et affiché des progrès. Lucas Didier finit 3e en N2 et jouera donc en N1 la saison prochaine. « Il est dans la même saison, passé de l’Interrégion à la N1, se félicite Stéphane Lelong, le Directeur Sportif du tennis de table à la FFH. Marine Thème se classe 5e, toujours en N2. Noelig Raimbault, lui est 6e. « Tous les jeunes qui montaient réussissent à se maintenir au tour d’après. C’est une bonne chose. » Le DS remarque aussi que la majorité, voire tous ces jeunes, étaient présents aux regroupements qui leurs sont réservés comme celui mis en place à Limoges début avril.

Des modifications à venir           

La formule, de compétition et d’organisation, demande à évoluer. Mais les modifications, pour la saison prochaine, ne pourront être que marginales. Peut-être en lien avec la réforme territoriale. En revanche le DS espère pouvoir bouger les lignes de manière beaucoup plus profondes pour la saison 2018-2019.


Les classements

N1 debout

N1 assis

N2 debout

N2 assis

Retrouvez tous les réultats sur tthandispor.org

Rédaction : Julien Soyer

Autres articles sur ce thème : Actualité / Tennis de table
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page