A+A-

Centre fédéral Handisport: c’est la rentrée !

4 septembre 2017
Dimanche 3 septembre, 13h, Creps de Bordeaux-Aquitaine. Les portes de l’accueil s’ouvrent pour laisser le passage à quelques 375 jeunes sportifs représentant 21 Pôles et disciplines différentes. Parmi eux, onze basketteurs en fauteuil, dans les murs du Creps déjà depuis septembre 2011, et 10 athlètes handisport qui vont découvrir pour la plupart l’intensité du sport de haut niveau dans cette fourmilière.

Cette rentrée 2017 est un peu spéciale. En effet, le Pôle France relève de basket, déjà présent à Talence est rejoint par le Pôle France relève athlétisme, auparavant installé à Lyon.  L’unité de lieu géographique entre la vie scolaire, la vie sportive, l’accompagnement médical et para-médical et les internats ont été déterminants dans ce choix de transfert de la structure lyonnaise vers le Creps de Bordeaux, implanté sur la commune de Talence.

Tous regroupés sous la bannière de « Centre Fédéral », avec leurs encadrements respectifs. Ils illustrent une volonté fédérale de mutualiser les athlètes, les disciplines et les énergies afin de créer une synergie entre tous, porteuse d’avenir.

Un transfert bien négocié

C’est le sentiment avoué de Murielle Bertrand, Maman de Valentin (Athlétisme). Déjà présent au Pôle de Lyon, Valentin reconnaît que « Le changement vers Bordeaux s’est fait de façon un peu inattendue… Nous avions créé un groupe, une famille à Lyon. Mais je suis confiant, je pense que nous allons pouvoir recréer tout cela ici ». Sentiment immédiatement confirmé par Murielle, qui loue l’unité de lieu, le ressenti très fort de coopération entre les adultes, l’implication, le travail de groupe et surtout la personnalisation des réponses. « Ici, nous savons qui sont nos interlocuteurs et nous avons des réponses immédiates. On sent bien que tout le monde est concerné et en osmose. C’est très rassurant ».

Lors de son allocution de rentrée, devant l’ensemble des familles réunies dans le gymnase Roller du Creps, Jérôme Rouillaux, Directeur du Creps, a rappelé l’importance de la communication entre les différents services et sa volonté d’être à l’écoute de tous, jeunes, familles et encadrements sportifs. Il a également salué l’arrivée de l’athlétisme handisport au sein du Creps.

Côté effectif

Le basket-fauteuil enregistre quatre départs et quatre arrivées, son effectif reste donc stable avec onze joueurs (deux filles, neuf garçons). L’athlétisme pose ses valises avec dix jeunes, dont trois étaient déjà présents à Lyon. C’est donc un effectif de neuf nouveaux (trois filles, six garçons) qui complète les effectifs du Centre Fédéral.

En basket comme en athlétisme, certains quittent avec un peu d’inquiétude pour la première fois le giron familial, comme Lorentz (basket) qui ne sait pas encore « Si je vais bien réussir à tout gérer » et qui pose beaucoup de questions auxquelles le staff répond toujours avec le sourire, autant pour rassurer que pour renseigner. « Ca va sans doute être un peu difficile au début, mais je vais tout faire pour y arriver » se motive le jeune homme.

D’autres sont déjà prêts dans leur tête, Maxime (athlétisme) arpente les allées du Creps à vélo, pendant que ses parents règlent les dernières formalités administratives. Il apprécie de pouvoir se rendre à pied au Lycée, le plus proche du Creps, un seul portillon à traverser pour se retrouver dans l’enceinte : « Je n’aurai pas d’excuses pour être en retard ! » sourit-il.

Les anciens ont retrouvé leurs marques et servent de guides aux nouveaux, l’ambiance est déjà là. Une nouvelle année sportive s’annonce, pleine de jeunesse et de promesses. // J-M Demoustier

Autres articles sur ce thème : Actualité / Jeunes
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page