Aller sur le site
A+A-

Championnat de France, bilan positif

5 octobre 2020
Ce week-end se tenaient les championnats de France de paracyclisme à Évires, en Haute-Savoie. Un événement essentiel pour tout le peloton paracycliste tricolore qui a pu renouer avec ce goût si spécial de la compétition. Une éclaircie dans cette saison exceptionnelle…

Le championnat de France de paracyclisme relocalisé à Évires en Haute-Savoie (initialement prévu à Thorigné-d’Anjou en juin) a été une belle réussite. La météo a même été au rendez-vous dans ce début d’octobre compliqué. « Tout s’est bien déroulé, se réjouit Jérôme Dupré directeur sportif du cyclisme handisport. On a pu aller au bout du programme avec une bonne météo qui a aidé pour les cérémonies protocolaires notamment, qui ont pu se faire en plein air. »

D’un point de vue sportif d’abord, ces championnats étant la seule course d’envergure du calendrier cette saison, de nombreux coureurs ont répondu à l’appel dont les meilleurs paracyclistes français. « Les sportifs de haut niveau avaient besoin de cette ambiance de compétition, explique Jérôme Dupré. C’était important pour la ‘‘communauté paracycliste’’ de remettre un dossard et de pouvoir se mesurer face à d’autres athlètes. » S’il est difficile de qualifier le niveau de performance des athlètes post-confinement, qui pour certains évoluent au niveau international, les meilleurs coureurs tricolores ont assuré leur statut. Quelques belles batailles ont eu lieu lors de ces championnats qui ont connu un agréable retentissement dans la région.

Découvrez les résultats 

Un lien grandissant

Victoire d’Alexandre Lloveras et Jean-Luc Ballufier ! © Handisport Cyclisme France

Chaque retrouvaille et chaque échange ont également été très bénéfiques. Après plusieurs mois sans certitudes pour ces athlètes, le contact de la compétition fut un réel plaisir. « On voyait sur le visage des personnes la satisfaction de courir ce championnat de France, décrit le directeur sportif. Entre la fédération et le comité d’organisation, on a eu énormément de remerciements et de marques de gratitude pour avoir réussi à sauver l’organisation de l’événement. De ce point de vue, c’est une réussite et ça confirme bien que c’était une nécessité et un besoin pour tout le monde. » 

La Fédération a d’ailleurs enregistré une augmentation de plus de 20 % de nouveaux inscrits cette année. De très bons chiffres que la FFhandisport n’avait pas vus depuis de nombreuses années. « On a pleins [de licenciés] qui pratiquaient en loisir et qui ont voulu se mettre à la compétition, analyse-t-il. C’est notable et très prometteur. Ça signifie que la discipline suscite des intérêts pour pas mal de gens. »

Un bond en avant dans cette période, même si les Jeux Paralympiques n’ont pas eu lieu, où les para-disciplines sont davantage mises en avant. Le confinement a aussi permis de mettre le vélo sur le devant de la scène et par répercussions plus de personnes ont été touchées. Certains membres de la fédération de paratriathlon sont même venus, eux aussi sevrés de compétitions, se confronter aux meilleurs paracyclistes français. C’est dire l’importance de ces championnats.

L’automne est maintenant là et l’hiver arrive avec les conditions que cela implique. La saison sur route se finit donc sur une bonne note et repartira de plus belle en 2021.

Rédaction : M. Pimont


À lire aussi 

En savoir plus sur le cyclisme handisport

Saison 2020-2021 / Mon club handisport : j’adore, j’adhère !

Guislaine Westelynck réélue à la tête de la Fédération Française Handisport

Autres articles sur ce thème : Actualité / Cyclisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page