A+A-

Championnats de France Open Paris-Charléty

11 juin 2015
Ils étaient attendus, ils étaient préparés, ils viennent de se terminer en beauté. Ces championnats de France nouvelle formule, ouverts aux athlètes étrangers, ont tenu toutes leurs promesses tant sur le plan sportif que sur l’organisation, dans la perspective d’un rendez-vous annuel de prestige au cœur de cette enceinte magnifique du stade Charléty.
 

La première chose à souligner c’est qu’il a fait beau ! Et oui les conditions météo ont été de la partie dans l’ensemble, ce qui n’est jamais gagné loin de là, malgré un vent frissonnant en fin de session mardi soir. Cela n’a l’air de rien mais une compétition sous le soleil c’est tout de suite du baume au cœur et l’envie de se dégourdir les jambes, à l’image de Timothée Adolphe (T11/PUC) qui s’est illustré sur le 100m en accrochant le record d’Europe en série avec un chrono de 11’’35. Le régional de l’étape, il s’entraîne dans ce stade, a donc marqué les esprits, en s’offrant en plus un triplé avec ses victoires sur le 200m et le 400m, et continue ainsi sa belle progression.

 

Toujours sur 100m, c’est Mandy François-Elie (T37/ Handisport Fort de France) qui s’est faite remarquée avec un temps de 13’’81, à 13 centièmes de son record du monde, grâce toujours à cette belle technique de course et une concentration sans faille. De son côté, c’est sur 200m et à la longueur que Marie-Amélie Le Fur (T44/Tours) s’est distinguée en courant le demi-tour de piste en 26’’89 et en sautant à 5m28. Deux performances qui montrent que la très grande forme n’est pas loin pour la capitaine de l’équipe de France, malgré une petite alerte à la cuisse qui l’a empêchée de s’aligner sur la finale des 100m et 400m.

 

Côté demi-fond, Louis Radius (T38/Garches) a réalisé le doublé 800m-1500m avec notamment un temps de 4’13’’64 sur cette dernière distance qui devient très intéressant sur le plan mondial.

 

Dans les courses fauteuils, Julien Casoli (T54/GA Haut Saônois) a quasiment tout raflé avec quatre titres (400m, 800m, 1500m, 5000m). Le dernier vainqueur du marathon de Paris s’est comporté en patron dans toutes les épreuves et montre lui aussi une forme ascendante.

 

Dans les concours, c’est Tony Falelavaki (T44/CH Wallis) qui a réalisé la plus belle performance avec un jet à 53m83 au javelot.

 

Parmi les autres performances, on soulignera les titres de Sébastien Mobré (T34/Ais-les-Bains) sur 100m et de Pierre Fairbank (T53/Nouméa) sur 200m fauteuil, les bon chronos sur 400m de Nantenin Keita (T13/ AC Issy/57’’37), Hyacinthe Deleplace (T12/Lyon/52’’01) et Alex Adélaide (T54/Melun/47’’90), le triplé poids-disque-javelot de Marcelin Walico (T57/Lifou), et les 11’’85 du junior Axel Zorzi (T13/Lyon) sur 100m.

 

Parmi les athlètes internationaux, on n’oubliera pas le record du monde de la Néerlandaise Marlou van Rhijn (T43) qui a couru le 200m en 25’’64, et le triplé impressionnant 100m-200m-400m du Russe multi-médaillé d’or Evgenii Shvetcov (T36). // R. Goude

 

Photo : podium du 100m masculin

 

Retrouvez tous les résultats ici

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page