A+A-

Championnats de France par équipe à Panazol

8 mars 2017
La Bayard Argentan et Moulins-Lès-Metz, ont respectivement remporté les championnats de France par équipe en fauteuil et en debout. Le tout au terme d’un week-end réussi et apprécié de tous.

A l’image du championnat de France des régions de natation, le Championnat de France par équipe de tennis de table revêt une saveur et un intérêt particuliers. En ce premier week-end du mois de mars, le club de Pana Loisirs accueillait donc ce rendez-vous, disputé sous les yeux de Stéphane Lelong, le directeur sportif de la discipline pour la Fédération Française Handisport et de Benoît Froment, entraîneur national à Rio. « Nous sommes sur l’organisation depuis le mois de novembre, explique Jean-François Ducay, jeune retraité de l’équipe de France et président du club hôte. Il y a eu un coup de booster en février. Mais nous avions une crainte car il y avait, durant ce même week-end, une journée de niveau Régional valide. Nous espérions donc avoir suffisamment d’arbitres. Ça l’a fait, d’autant plus que les joueurs ont joué le jeu. »

Anciens et nouveaux talents

Par sa formule d’équipes déjà. Seules deux catégories sont mises en place pour cette épreuve : fauteuils et debout. « Les équipes sont mixtes et open. Il n’y a donc pas de catégories de handicap, développe Jean-François Ducay. Cela permet ainsi aux joueurs les plus jeunes et de niveau régional de se frotter à quelques ténors tricolores. »

Pour cette édition, cela s’est surtout vérifié en fauteuil roulant. La Bayard Argentan d’Emeric Martin, qui ne s’est engagé que sur cette compétition, et de Florian Merrien, médaillé de bronze classe 3 aux Jeux paralympiques de Rio, a dominé les débats en venant à bout du nouveau club marseillais au sein duquel on retrouvait notamment Grégory Rosec et Christophe Durand, deux anciens qui ont fait les très beaux jours de l’équipe de France jusqu’en 2010. Marseille Provence TT Handisport compte aussi dans ses rangs Nicolas Savant-Aira qui a d’ailleurs donné une sacrée réplique à Florian Merrien en finale. « Florian Merrien, déjà vainqueurs des deux premiers tours individuels N1 l’a emporté 3 manches à 2. Mais c’est bien car le public a pu voir le très haut niveau. »

En debout, assez peu d’internationaux étaient au rendez-vous. La majorité était, soit retenue par l’open international de Lignano (Italie), le premier coefficient 40 de la saison, soit elle n’avait pas d’équipiers pour former une équipe. « Il y avait donc beaucoup de joueurs de N2 et de N3. L’équipe la plus homogène était celle de Roncq avec Claire et Benoît Mairie. Mais l’ancienne internationale tricolore s’étant blessée, Roncq n’a pas pu défendre pleinement ses chances en demi-finale », raconte Jean-François Ducay.

L’épreuve a été remportée par Moulins-Lès-Metz qui comptait dans ses rangs Johann Noulard, un jeune joueur qui ne participe pas au Critérium Fédéral mais qui possède déjà un niveau intéressant. Les Mosellans ont battu le TT Danjoutin en finale (3-1). Cette équipe alignait également un jeune joueur de 12-13 ans, Marco Libor, qui pourrait bien figurer parmi les éléments clés de la relève française. « C’est un autre intérêt de cette épreuve. Elle permet de détecter de nouveaux pongistes handisports de tous niveaux. »

L’épreuve, par sa formule très conviviale et très riche en nombre de matches à jouer durant deux jours, incite en effet à participer à ces Championnats de France par équipe. Cette année encore, ils étaient plus de 70 joueuses et joueurs. « Les matches des poules qualificatives et les quarts de finale sont joués le samedi. Le dimanche après-midi, nous avons divisé par deux le nombre de tables pour les finales et les places 3-4. Mais le matin, tous les joueurs étaient concernés puisqu’il y a des matches de classement. » // J. Soyer 

© G. Picout

Classements

Fauteuils

1. Bayard Argentan

2. Marseille Provence

3. Moulins-Lès-Metz

4. TT Pelussin

5. ASE Handi

6. Eveil Mendois

7. Vaillante Salon

8. Pana Loisirs

9. Charcot

10. Romans

11. C Handis Aixois

12. Moulins-Lès-Metz (2)

13. CCIS Oise TT

14. Thorigné Fouillard

15. Eveil Mendois (2).

Debout

1. Moulins-Lès-Metz (2)

2. TT. Danjoutin

3. Roncq/Blangy

4. Villeneuve-d’Ascq (2)

5. Angoulême

6. Maizières-lès-Metz

7. Toulon la Seyne Handis

8. Roncq/Blangy (2)

9. PTT Toulouse

10. Vaillante Salon

11. Toulon La Seyne (2)

12. Villeneuve-d’Ascq (1)

13. US Berthevin/St-Loup

14. Vaillante salon (2)

15. Moulins-Lès-Metz (1)

Autres articles sur ce thème : Actualité / Tennis de table
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page