A+A-

Cyril Jonard se pare de bronze, l’équipe masculine en argent

30 novembre 2015
Le judoka français, engagé en moins de 81 kg, a décroché le bronze européen. Son parcours est à la fois encourageant et frustrant. Lucas Clairet (-73 kg), lui, se classe neuvième.

La France a décroché sa deuxième médaille lors de ces championnats d’Europe disputés depuis vendredi à Lisbonne (Portugal). Après l’argent de Sandrine Aurières-Martinet (-52 kg), vendredi, Cyril Jonard (-81 kg) a arraché le bronze aux dépens du Turc Aydin. « On a apprécié la capacité de Cyril à se remobiliser après la perte de sa demi-finale car le Turc a vraiment cherché à vicier le combat, commente le directeur sportif de l’équipe de France Olivier Duplan. Le combat a quand même duré 17 minutes pour cinq minutes effectives. L’arbitre a souvent été obligé de l’interrompre. Mais Cyril est resté très concentré. »

Cette troisième place sonne comme un lot de consolation encourageant pour le Français, battu un peu contre le cours du jeu en demi-finale par l’Azéri Safarov. « Il a plutôt dominé le combat mais il a commis une faute de déplacement et une faute de main qui lui ont coûté un ippon, résume Olivier Duplan. Il en était conscient après coup. C’est dommage car on aurait bien aimé le voir à l’œuvre contre l’Ukrainien Kosinov, l’actuel numéro un mondial, vainqueur facilement de cet Euro. »

Néanmoins, Cyril Jonard est sur la bonne voie dans l’optique des Jeux Paralympiques de Rio (7-18 septembre 2016). Il a remis ses schémas en place et retrouve de l’aisance et de la sérénité. « Le déficit de confiance constaté depuis deux ans et encore ressenti lors des Jeux Mondiaux en mai s’estompe », se réjouit Olivier Duplan.

Le sélectionneur tricolore ne cachait pas sa déception, en revanche, en évoquant la neuvième place de Lucas Clairet (-73 kg). Le jeune Français a d’abord perdu contre l’Allemand Kornhass. « Cet Allemand et Lucas sont deux jeunes qui ont toujours été proches l’un de l’autre. Mais cette fois, l’Allemand semble avoir franchi le cap que Lucas n’a pas encore passé, analyse Olivier Duplan. Sur l’épreuve, Lucas a payé son manque de compétition lié à sa récente blessure. Il n’avait pas assez de repères en situation. Malgré tout on espérait qu’il se positionne mieux par rapport à la hiérarchie européenne qui est équivalente au niveau mondial puisque les cinq premiers au monde sont tous Européens. »        

L’argent pour l’équipe B1

La France a décroché la troisième médaille attendue lors de la dernière journée des championnats d’Europe disputés à Lisbonne jusqu’à dimanche. C’est de l’argent en par équipe B1.

L’objectif est quasiment atteint à la perfection. Olivier Duplan, le directeur sportif du judo français, espérait trois médailles dont un titre. Si le titre manque à l’appel, les trois médailles sont là. Dimanche, lors de la dernière journée de cet Euro portugais, dédié aux épreuves par équipes, les Bleus ont décroché la médaille d’argent en B1. //J. Soyer © E. le Person

Autres articles sur ce thème : Actualité / Judo
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page