Aller sur le site
A+A-

De la FFSHP à la FFH

8 avril 2020
C’est en 1963 que la Fédération Sportive des Handicapés Physiques de France (FSHPF) est créée. Elle devient en 1968 la Fédération Française de Sport pour Handicapés Physiques (FFSHP). Deux ans plus tard, elle obtient du Ministère la codification de l’accueil des handicapés dans les équipements sportifs.

En 1972, la fédération se scinde en deux : la FFSHP et la FFOHP (Fédération Française Omnisports des Handicapés Physiques), fondée le 24 février par Yves Nayme.

La FFSHP devient une fédération dirigeante au même titre que les autres grandes fédérations sportives. Le 24 mars 1973, elle est admise comme membre du CNOSF, trouvant ainsi sa place au sein du sport français. Elle devient la seule fédération sportive pour personnes handicapées reconnue par l’État. Tandis que le FFOHP n’a qu’une simple reconnaissance d’association.
En 1976, Jean-Pierre Soisson, Secrétaire d’État à la Jeunesse et aux Sports, insiste pour engager une réunification auprès des deux fédérations (FFSHP et FFOHP). Le 17 décembre 1976, le protocole d’accord précisant les modalités de la fusion est signé, en présence de représentants des deux fédérations, Marcel Avronsart pour la FFSHP et André Auberger pour la FFOHP.

Les 8 et 9 janvier 1977 ont lieu les assemblées générales de réunification
entre les deux fédérations, où les nouveaux statuts sont adoptés. La Fédération Française Handisport (FFH) est alors créée.

La réunification permet à la FFH de devenir un groupement national de poids. Elle obtient la reconnaissance d’utilité publique en 1983, lui donnant une « personnalité juridique » en devenant un groupement national du sport et des activités physiques des handicapés physiques et compatible avec leur handicap.

Rédaction : A. Siclis


À lire aussi 

Le Mag’ 178 est sorti !

 

Autres articles sur ce thème : Actualité / Magazine
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page