A+A-

DROITS ET DEVOIRS DU SPORTIF

1 février 2019

 

DOPAGE

Le Dr Frédéric Rusakiewicz, médecin fédéral national, rappelle que tout sportif (quel que soit son niveau) est susceptible d’être soumis à un contrôle anti-dopage. La détection de substances interdites, non justifiées par des autorisations thérapeutiques, conduit à de lourdes sanctions.

A chaque traitement prescrit il est important de s’assurer que le produit n’est pas interdit.

Une vérification est à faire sur le site de l’AFLD « ce produit est-il dopant? » et/ou auprès du médecin prescripteur.

Si le produit est interdit, soit ce médicament peut être remplacé par un autre autorisé, soit ce n’est pas possible, alors il faut effectuer une demande d’autorisation à usage thérapeutique auprès de l’AFLD (en vue de toutes compétitions nationales*). Une fois obtenu ce certificat sera à présenter lors de tout contrôle*.

Vous trouverez toutes les explications, formulaire, liste des interdictions sur le site de l’AFLD. https://www.afld.fr/

N’oubliez pas qu’en cas de contrôle positif, il n’y a qu’un seul responsable : le sportif !

*En vue d’une participation à une compétition internationale le même type de demande d’autorisation à usage thérapeutique doit être recommencé auprès de la fédération internationale concernée.

SUIVI MEDICAL REGLEMENTAIRE (SMR)

Rappel :

Le bilan 1-2019 des sportifs de haut niveau, espoirs et collectifs nationaux est à retourner complet auprès de la commission médicale pour le 15 février.

Pour toutes questions relatives à ce suivi, vous pouvez contacter le docteur Vincent Detaille, médecin coordonnateur du suivi médical réglementaire en lui adressant un mail : smr@handisport.org , ou bien contacter Karine Kuznicki, assistante commission médicale au 01.40.31.45.28 ou par mail medical@handisport.org

Autres articles sur ce thème : Actualité
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page