A+A-

Du bronze teinté d’incertitudes

2 novembre 2015

Para-dressage, CPEDI de Slapton-Bury – Grande-Bretagne

L’équipe de France de para-dressage a certes pris la troisième place du concours de Slapton-Bury, en Grande-Bretagne, mais l’incertitude demeure quant à la présence de cavaliers français à Rio.

Crédit photo : F. Pervillé

Crédit photo : F. Pervillé

Alors que les championnats d’Europe n’ont pas permis aux cavaliers français de décrocher les qualifications paralympiques escomptées, l’ensemble de l’équipe de France est désormais embarquée dans une chasse éperdue jalonnées par deux concours internationaux : Slapton-Bury et Genemuiden.

Si le concours néerlandais de Genemuiden est programmé pour janvier, celui de Slapton-Bury, en Grande-Bretagne, avait lieu ces derniers jours. Une équipe resserrée de quatre cavaliers avaient été retenue par le staff national. Céline Gerny, Léa Sanchez, Samuel Catel et José Letartre ont ainsi défendu l’une des dernière chance tricolore dans la course paralympique.

Par équipe ces Bleus ont glané 404,894 points et une troisième place. Un pas vers Rio qu’il faudra cependant consolider dans moins de trois mois au Pays–Bas. Sur le plan individuel, Céline Gerny avec Flint a une nouvelle fois fait preuve d’une grande régularité en prenant la 5e place des trois épreuves auxquelles elle a pris part, avec notamment une note de 68,333% en Team Test. Mais la performance la plus marquante reste cette deuxième place obtenue par José Letartre avec Swing Royal, sur le Team Test (69,737%). 53e au ranking paralympique avant ce concours, le cavalier s’offre le luxe de rester en course pour une qualification paralympique à titre individuel.

/A. Daviré

En partenariat avec Sport et Handicaps

Autres articles sur ce thème : Actualité / Equitation
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page