A+A-

Doha, jour 3 : Et une, et deux, et trois…

24 octobre 2015

CHAMPIONNATS DU MONDE D’ATHLETISME IPC # DOHA 22-31 octobre 2015

Et une, et deux, et trois… médailles supplémentaires pour l’équipe de France ce samedi à Doha pour les mondiaux d’athlétisme handisport, l’or pour Nantenin KEITA au 400m T13, l’argent pour Marie-Amélie LE FUR au 200m T44, et le bronze au punch pour Louis RADIUS au 800m T38.

Avec un chrono de 56’’63 sur 400m T13, la championne d’Europe en titre devient championne du monde samedi à Doha. Nantenin Keita et tout le staff de l’équipe de France attendait cette médaille d’or.

« Je suis heureuse d’être là et d’avoir gagné, contente pour moi et pour mon coach… Le chrono n’est pas terrible à cause du vent de face. C’était dur jusqu’à la fin car j’avais peur que les autres me rattrapent… Ce qui compte c’est le classement et la médaille d’or ce soir ! Je remercie tout le staff de l’équipe de France qui a cru en moi. J’ai vécu des moments difficiles, des blessures, des déménagements et donc un changement d’entraîneur. Mais je n’ai fait que la moitié du chemin car il reste encore une année importante avant Rio. Je suis prête à faire des sacrifices mais cela en vaut la peine. Je veux revivre de tels moments exceptionnels ! »

En finale du 200m T44, Marie-Amélie LE FUR (26’’58), amputée tibiale, est arrivée deuxième derrière la néerlandaise Marlu van RHIJN, double amputée tibiale.

« Le contrat est rempli avec cette médaille d’argent qui vaut la médaille d’or dans ma catégorie. Le seul regret est que le record du monde ne sera pas homologué car il y avait trop de vent. Je pensais faire mieux mes j’avais les jambes lourdes. J’ai tenu si longtemps jusque dans les derniers mètres, derrière Marlou qui m’a vraiment tirée et poussée à donner le meilleur de moi. Je suis contente car je suis la seule T44 et je suis fière de cela. Cela vaut une médaille d’or ! ».

Au punch, Louis Radius remporte le bronze dans la finale du 800m T38 avec un chrono de 2’05’’39.

« Je savoure !!! C’est parti très vite, l’Australien m’a aidé puisqu’il a fait une chute à 50m de l’arrivée. Je n’ai rien lâché et cela m’a donné cette troisième place. Je suis très content car ce 800m n’était pas ma priorité. Je préfère courir le 1500m. Mais je dédie cette victoire à mon fils Paul qui est né la semaine dernière. Je vous aime !» 

Pour sa première sélection en équipe de France, le néo calédonien Marcelin WALICO est arrivé neuvième en finale du javelot F57 avec un jet de 33m23.

« Pour cette première expérience internationale, je suis un peu déçu car je voulais aller en finale et je suis resté à la neuvième place… Mais ces mondiaux m’ont permis de découvrir mes concurrents, leur position dans le lancer. Cela va m’aider. »

Rendez-vous sur France Ô en direct Dimanche à 17h15 depuis Doha, et même dès 16h30 pour le second épisode du documentaire SPORTIFS AVANT TOUT,  et toujours sur www.bloghandicap.com pour les coulisses et interviews en Zone mixte !

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page