A+A-

EURO 2015 : « Entretenir la bonne dynamique »

17 octobre 2015
Fabien Lamirault : « Entretenir la bonne dynamique ». Champion du monde en 2014, le Francilien a confirmé sa suprématie actuelle en classe 2. Fabien Lamirault, champion d’Europe en simple mercredi, espère maintenant conquérir le titre par équipe. Il est insatiable. Fabien Lamirault a une soif exemplaire de victoires. Entretien.

Fabien Lamirault, que représente ce titre continental ?

C’est une énorme satisfaction forcément. Il n’y a rien de normal. Ce n’est pas parce que j’ai gagné les championnats du monde l’an dernier, que ce titre européen allait couler de source. En revanche, c’était vraiment mon objectif.

Comment s’est-il dessiné ?

Dans la difficulté. Dès le premier match contre l’Italien Vela, j’ai rencontré des soucis. Le niveau n’a pas toujours été top, mais j’ai fait ce qu’il fallait pour gagner. J’ai aussi bénéficié d’un tableau favorable car les résultats des autres matches m’ont permis d’affronter des joueurs ayant un style de jeu qui me plaisait. En finale, cela n’a pas forcément été télégénique, mais j’ai marqué les points qu’il fallait.

Votre directeur sportif dit que vous avez joué par intermittence…

C’est vrai. Je n’ai pas toujours eu un super niveau de jeu mais j’ai fait ce qu’il fallait. D’ailleurs, c’est pour cela qu’en demi-finale, j’ai laissé passer mon tour juste après le double.

Maintenant, il vous reste à faire le doublé comme l’an dernier aux championnats du monde…      

Oui. C’est l’objectif. Dès la fin du simple, je me projetais sur cette épreuve par équipe. Nous avons un titre à défendre car nous avions été champions d’Europe il y a deux ans. Et nous voulons aussi confirmer le titre mondial obtenu l’an dernier, où nous avions déjà battu la Slovaquie, notre adversaire en finale cette année encore.

Un mot sur la nouvelle formule du « par équipe »…

Je préférais plutôt l’ancienne. Là, le double est vraiment très important et la pression est très forte dès le début du match. Compte tenu de l’homogénéité de notre équipe, l’ancienne formule, nous laissait plus de chance. Cette nouvelle formule va nous permettre de vérifier que notre double est vraiment solide. Mais elle nous retire une cartouche car nous n’avons pas le droit à l’erreur.  

 

Les résultats français de vendredi

Classe 1-2 fem (Lafay, Bertrand).  12 h : Turquie – France : 1-2.

Classe 6-8 fem (Barneoud, Kamkasomphou). 10 h 30 : France – Ukraine : 2-0 ; 15 h 30 : France – Russie : 1-2.

Classe 2 masc. (Ducay, Lamirault, Molliens). 15 h 30. France – Italie : 2-0.

Classe 4 masc. (Martin, Delarque). 10 h 30 : France – Croatie : 2-0.

Classe 8 masc (Bouvais, Messi). France – Norvège : 2-0. Quart de finale : Slovaquie – France : 2-0.

Classe 10 (Cabestany, Bohéas, Bellais). Quart de finale : France – Allemagne : 2-0.

 

Programme de samedi.

Classe 1-2 fem. 12 h : Italie – France.

Classe 6-8 fem. 12 h : France –Allemagne.

Classe 2 masc. Finale (12 h) : France – Slovaquie.

Classe 4 masc. Demi-finales (10 h) : Allemagne – France.

Classe 5 masc. Demi-finales (10 h): France – Espagne.

Classe 10 masc. Demi-finales (10 h) : France – Pologne.    

La sélection française. Messieurs. Classe 1 : Jean-François Ducay. Cl.2 : Fabien Lamirault, Stéphane Molliens. Cl. 3 : Florian Merrien. Cl. 4 : Maxime Thomas, Emeric Martin, Alexandre Delarque. Cl. 5 : Nicolas Savant-Aira. Cl. 7 : Stéphane Messi. Cl. 8 : Thomas Bouvais. Cl. 9 : Cédrik Cabestany, Frédéric Bellais. Cl. 10 : Matéo Bohéas. Dames. Classe 2 : Isabelle Lafaye. Cl. 3 : Fanny Bertrand. Cl. 7 : Anne Barneoud. Cl. 8 : Thu Kamkasomphou. Cl. 9 : Claire Mairie.      

Staff. Sébastien Messager (responsable de la délégation), Jérôme Humbert (manager de l’équipe), Eric Angles, Christophe Durand, Benoît Froment, Olivier Skenadji (entraîneurs), Claude Colombo (accompagnateur/conseil).

Staff médical : Stéphanie Monrovalle (kinésithérapeute), Michel Roux (ostéopathe), Isabelle Ferber (infirmière).

Autres articles sur ce thème : Actualité / Tennis de table
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page