A+A-

Euro: un beau final !

17 juin 2016

Championnats d’Europe à Grosseto (11-16 juin, Italie) 6e journée

Trois médailles et un titre supplémentaire pour l’équipe de France, en cette dernière journée de compétition, et une place de 5e nation européenne avec 20 breloques dont 10 en or, 4 en argent, 6 en bronze.

Pour cette dernière échéance internationale avant les Jeux paralympiques de Rio (7-18 septembre), les Bleus ont donc très bien tenu leur rang sur le plan continental, avec un savant mélange d’athlètes expérimentés et d’autres plus jeunes. Sans faire la course à la médaille, quelques absents de marque dans les rangs tricolores et une volonté de ne pas entamer les organismes en pleine préparation sur une saison très longue, l’équipe de France a montré que le talent et le travail étaient au rendez-vous.

Lors de cette dernière journée, Louis Radius s’est emparé d’un nouveau titre européen, après celui du 1500m, en courant le 800m T38 dans un bon chrono de 2’06’’11. A 36 ans, ses jambes sont encore jeunes et pourraient enflammer le stade olympique carioca.

Angelina Lanza a, elle aussi, réussi une superbe semaine de compétition en concluant son séjour italien par une troisième médaille de bronze, après la longueur et le 200m, sur le 100m T37, avec un nouveau record personnel de 13’’01. A 23 ans, elle démontre un talent et un potentiel qui ne demandent qu’à être récompensés.

Enfin Moussa Tambadou, ramène une médaille d’argent au saut en longueur T38 avec un bond à 5,43 m alors que Julien Casoli termine 4e du 1500m T54, à seulement 26 centièmes du bronze, tout comme Sébastien Mobré sur le 800m T34 qui bat son record personnel (1’49’’33). Marcelin Walico termine lui aussi au pied du podium au lancer de poids F57 (10,01m).

La Russie termine 1re nation avec 131 médailles dont 51 en or devant la Grande-Bretagne (56/23) et la Pologne (50/22), alors que les stars de ces championnats auront été la Russe Natalia Kocherova (T54), avec 5 titres, et le Britannique Davis Weir (T54) avec quatre titres.

Julien Héricourt, Directeur Sportif : « C’est un bon bilan pour les Bleus dans des championnats d’Europe les plus relevés de l’histoire. Nous égalons le nombre de médailles de 2014 avec deux titres supplémentaires, en comptant l’or du 400m Sport Adapté, catégorie qui compte pour tous les pays au bilan final dans cet Euro. Nous avons fait le choix de ne pas forcer certains athlètes à venir ou à participer à certaines épreuves, en vue de ne pas perturber leur préparation et de les préserver également sur une saison qui a débuté en avril et qui se terminera fin septembre, avec l’objectif d’un pic de forme à ce moment-là. Nos jeunes ont très bien tenu la route avec quelques médailles et bon nombre de records personnels. C’est encourageant pour l’avenir. Comme d’habitude le collectif a montré toute sa solidarité dans une ambiance joyeuse, ce qui n’est pas le moins important ». // R. Goude © F. Pervillé – www.florent-perville.com

Retrouvez l’intégralité des résultats sur www.paralympic.org/grosseto-2016

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page