A+A-

Hugo Heuline : « Vivre le sport de haut-niveau est enrichissant »

29 juin 2017

À 25 ans, Hugo Heuline est l’assistant de Rodrigue Brenek, l’un des meilleurs joueurs français de boccia. Les deux jeunes hommes portent haut les couleurs de l’équipe de France.

Tout est parti d’un stage professionnel remontant à janvier 2014. Étudiant en 2e année de Staps à Liévin, Hugo Heuline effectue un stage à l’Adapt de Cambrai, un établissement de rééducation fonctionnelle et adaptée du nord de la France au sein duquel sont réservés des créneaux pour la pratique de la boccia. Une pratique encadrée sur place, par l’entraîneur national handisport. Comme d’autres stagiaires, Hugo Heuline encadre des sportifs parmi lesquels Rodrigue Brenek (21 ans). « Le feeling est passé tout de suite, se souvient ce dernier, originaire de Valenciennes. Nous avons des centres d’intérêt communs. Le football, les jeux vidéo. Cela a favorisé notre entente. »

Une franche complicité

Hugo Heuline devient donc l’assistant attitré de l’international tricolore. « Je connaissais déjà un peu la pratique handisport et la boccia. » Son rôle : placé la rampe, bien répondre aux exigences tactiques et techniques de son acolyte. « Il est le cerveau, je suis ses mains », explique humblement et simplement ce professeur en activités physiques adaptées. Pour être performant, le duo a dû travailler ses automatismes afin d’être toujours plus rapide et toujours efficace possible. Après trois ans de collaboration, leur entente est excellente. En témoignent leur titre national et les trois médailles d’argent glanées lors de différentes sorties internationales. « Parfois, nous n’avons même pas besoin de nous parler pour savoir ce que je dois faire. C’est un gain de temps précieux. » Outre la précision, la boccia requiert aussi de la rapidité puisque les joueurs doivent lancer leurs boules dans un temps imparti.

Bénévole, Hugo Heuline doit donc concilier cette pratique exigeante en termes de temps avec ses horaires. D’autant que le praticien partage son temps entre l’hôpital de Lens où il officie et la prison de Vendin-le Vieil (Hauts-de-France). « J’y interviens sur la rééducation et la réadaptation fonctionnelles, pour corriger la posture de certains détenus qui pratiquent la musculation. Voire pour les soigner. » Malgré un emploi du temps bien rempli, Hugo Heuline s’investit pleinement auprès de Rodrigue Brenek. Mais seulement comme assistant. En aucun cas, pour l’instant, il n’a eu à mettre en application son savoir-faire professionnel. 

Cap sur l’Euro

Sa motivation, ce passionné de sport, passé par le tennis de table et le foot, la puise dans l’approche du sport de haut niveau. « C’est vraiment enrichissant de vivre des épreuves internationales de haut niveau, glisse le Français parti évoluer à Montréal et deux fois à Barcelone. L’approche est particulière et c’est une fierté. Il existe lors de ces rendez-vous internationaux une ambiance générale très particulière. » Côtoyer et apprendre d’autres cultures, d’autres manières de vivre est toujours intéressant.

L’avenir va encore s’écrire en Espagne. Le duo participera en effet à l’Open World de Séville du 31 juillet au 7 août. « Il nous faudrait aller chercher un podium, placent-ils. Nous n’avons pas été très bien classés, en avril dernier à Barcelone, lors de l’Open européen. » Ce rendez-vous sévillan fera aussi office de dernière répétition générale avant les Championnats d’Europe, prévus au Portugal, fin octobre – début novembre. Deux épreuves durant lesquelles Rodrigue Brenek et Hugo Heuline concourront en individuel et par équipe. // J. Soyer

© F. Pervillé

Autres articles sur ce thème : Actualité / Boccia
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page