A+A-

Jeux Européens Paralympiques de la jeunesse, la France ambitieuse

16 juillet 2015
La France a envoyé dix-huit sportifs et huit encadrants à Varazdin en Croatie, pour les troisièmes Jeux Européens Paralympiques de la jeunesse (16-19 juillet). Ambitieux, le chef de délégation espère bien voir bon nombre de Français monter sur les podiums. Plus de 230 jeunes venus de 22 pays, dont 18 français, participeront, pour la plupart à leur première compétition internationale, dans l’une des quatre disciplines paralympiques du programme : boccia, natation, athlétisme et tennis de table.
 

Sami El Gueddari, expliquez-nous ce que représentent ces Jeux Européens Paralympiques de la jeunesse ?

Cette compétition, placée sous l’égide du Comité International Paralympique (IPC), est organisée par le Comité européen paralympique. C’est une étape intermédiaire pour les jeunes sportifs handisport du continent. Comme aux Jeux, il y a des cérémonies d’ouverture et de clôture. La formule des épreuves est identique à celle mise en place lors des Jeux paralympiques ou des championnats majeurs. Des tableaux individuels et par équipe, ou relais, sont proposés. C’est intéressant car ces Jeux constituent ainsi une vraie étape intermédiaire menant aux Jeux Paralympiques. Les sportifs ne passent plus du statut de pratiquant à celui de sportif de haut niveau, qualifiés pour les Jeux paralympiques.

 

Cette épreuve justifie aussi le choix fédéral de resserrer les sélections des équipes de France A ?

Oui. Nous ne sommes plus forcément obligés d’emmener un jeune sur une épreuve majeure sous prétexte de le former. Ces Jeux réservés aux jeunes offrent la possibilité de les habituer aux joutes internationales. Cela va aussi nous permettre de jauger la qualité de notre formation par rapport aux autres nations européennes.

Parlez-nous de cette équipe de France…

Nous avons choisi de participer aux épreuves d’athlétisme, de natation et de tennis de table. En revanche, nous n’envoyons pas d’équipe de boccia, alors que la discipline est au programme de cette première édition. Nous aurons donc cinq athlètes, six nageurs et sept pongistes. Les entraîneurs sont ceux des pôles France en athlétisme et natation, et ceux du collectif espoir en tennis de table. Ce sont des encadrants qui ont l’habitude de suivre les jeunes sélectionnés. Enfin, nous avons décidé de ne retenir que des jeunes ayant moins de 18 ans. Pourtant, la limite d’âge est fixée à 20 ans pour l’athlétisme, 18 ans pour la natation et 23 ans pour le tennis de table.

Qu’attendez-vous de cette délégation ?

Même s’il est difficile de savoir ce qu’est une bonne performance à 16 ans et qu’il est tout aussi compliqué d’évaluer le niveau de nos adversaires, la France est ambitieuse. Comme pour les seniors, nous avons restreint les sélections et retenus les sportifs que l’on suppose capables de décrocher des médailles. Mais une fois encore, nous n’avons pas énormément d’éléments sur le niveau. Nous savons néanmoins que des nations fortes comme l’Angleterre, l’Allemagne, l’Irlande ou encore la Turquie seront de la partie.

La formation n’est pas qu’une question de performances…

En effet. Nous allons pouvoir observer le comportement de notre relève sur une épreuve internationale dont le format est similaire aux rendez-vous les plus importants. Par ailleurs, nous avons choisi de faire classifier tous nos représentants afin qu’ils sachent au plus vite quelle sera la classe dans laquelle ils évolueront sur la scène internationale. C’est important car une carrière se construit aussi en fonction de la classification.  // J. Soyer

 

La délégation tricolore

Athlétisme

Léa Mazza, Axel Zorzi, David Gerber, Mathias Leroutier, Alexander Dipoko-Ewane.

Entraineur : Jean-Baptiste Souche

Natation

Emeline Pierre, Lucie Etienne, Alexandra Nouchet, Ugo Didier, Florent Marais, Florent Bardin.

Entraineurs : Fabien Maltrait, Guillaume Domingo

Tennis de table

Alexis Dajean, Lewis Dalbi, Nicolas Antier, Noelig Raimbault, Elias Debeyssac, Clément Berthier, Arthur Bardou-Braymand.

Entraineurs: Clément Gadea et Audrey Le Morvan

Autres articles sur ce thème : Actualité / Jeunes
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page