A+A-

Journée blanche !

16 juin 2016

Championnats d’Europe à Grosseto (11-16 juin, Italie) 5e journée

Pas de médailles pour cette avant-dernière journée de compétition et quelques regrets laissés en route. Au vu du programme, on n’attendait pas un grand nombre de médailles côté français mais l’idée d’un podium quasiment fait et peut-être d’une belle surprise était dans l’air…

Sur le 400m T11-T12, Timothée Adolphe, qui avait battu le record d’Europe la veille (51’’21), avait l’ambition de monter sur la boîte. Cela semblait bien parti puisqu’au final, accompagné de son guide Fadil Bellaabouss, il était 2e avec un chrono officieux en dessous des 51’’. Mais les juges n’ont pas validé la course du duo car, dans les carreaux de l’arrivée, ils ont estimé que le guide avait un peu poussé son coureur, ce qui est interdit par le règlement. La sanction directe était la disqualification. Dur, très dur, geste peut-être involontaire et dans l’élan d’un finish endiablé mais apparemment incontestable et incontesté. Seule consolation, Timothée Adolphe avec deux médailles d’or sur 100m et 200m n’a pas manqué son rendez-vous italien et a montré qu’il était plus qu’en forme quant aux différents chronos réalisés.

Parmi les autres athlètes, Nicolas Brignone a pris deux 4es places, tout d’abord sur le 100m T53, avec un temps moyen (16’’54) qui peut laisser une pointe de regrets, et sur le 800m (1’45’’63) où le néo-calédonien a bien tenu son rang. Alex Adélaide, pour sa part, a terminé 5e du 100m T54 (15’’51). Enfin, nous mentionnerons le titre et le record d’Europe de Rodrigue Massianga sur le 400m T20 réservé au sport adapté, invité sur quelques épreuves, avec le très bon chrono de 48’’65. // R. Goude

Retrouvez l’intégralité des résultats sur www.paralympic.org/grosseto-2016

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page