A+A-

Le bel événement !

2 juin 2017
Des performances, du public, du soleil, le Handisport Open de Paris s’est révélé une nouvelle fois comme l’événement incontournable de la saison athlétique nationale et à présent internationale puisque pour la première fois, le meeting parisien de Charléty était classé Grand Prix World Para Athletics.

Les 30 et 31 mai, ça courait dans tous les sens dans le stade Charléty ! Des athlètes sur la piste aux enfants dans les allées, des bénévoles dans les couloirs aux organisateurs dans les coulisses. Le HOP 2017 a été la fête de l’athlétisme pendant les deux jours de compétition. Championnats de France, meeting international, finale du challenge des jeunes, découverte de la pratique de l’athlétisme handisport, il y en avait pour tous les goûts.

Dans cette farandole de réjouissances, la compétition a bien entendu été au cœur de ces deux journées. Plus de 450 athlètes venus de 32 pays ont répondu présents afin de peaufiner les derniers réglages avant les mondiaux, qui auront lieu à Londres du 14 au 23 juillet, marquer des points dans le cadre du circuit international de compétition de l’athlétisme handisport, sans oublier les Français venus prendre quelques titres nationaux au passage.

Mandy François-Elie et Timothée Adolphe ont pu être rassurés sur leur forme du moment sur 100m et 200m avec des chronos très intéressants (1) qui peuvent leur faire espérer de belles choses en Angleterre dans six semaines. Nantenin Keita en sprint, Louis Radius sur 800m, Pierre Fairbank (200m, 400m, 800m) et Arnaud Assoumani (longueur) ont également répondu présents dans leurs épreuves respectives, à la grande joie du jeune public toujours très chaleureux dans les tribunes. On n’oubliera pas Omar Makasidy dans la catégorie des sourds et malentendants qui a montré toutes ses qualités au saut en longueur.

Parmi les athlètes étrangers, les Sud-africains Liebenberg, Du Toit, Fourie ont fait honneur à la tradition du sprint dans leur pays tout comme l’Allemande Irmgard Bensusan, rivale de Marie-Amélie Le Fur à Rio en 2016, qui compte bien atteindre l’or à Londres en l’absence de la Française, qui a pris une année sabbatique. De leur côté, les frères Baka ont dominé les épreuves de demi-fond et pourraient ramener à l’Algérie de belles médailles mondiales, ainsi que l’Irlandaise Lenihan qui a réalisé le triplé dans les lancers. Enfin, Terezinha Guilhermina a fait le show brésilien comme attendu sur le sprint alors que l’Islandais Sveinsson a refroidi tous ses concurrents au javelot avec un jet à plus de 56m.

Côté salon, bon nombre de personnalités du monde sportif et politique ont répondu présents, dont la ministre des sports Laura Flessel, dans un contexte où Paris attend fébrilement la décision du Comité International Olympique, le 13 septembre prochain, quant à la désignation de la ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Leur présence à Charléty a été un signe fort en direction du mouvement handisport sur la capacité d’organisation d’un événement comme le HOP 2017, sur la belle mobilisation de l’ensemble des acteurs de la FFH, sans oublier l’espoir que Paris 2024 peut permettre une meilleure accessibilité au sport pour les personnes en situation de handicap, qu’il soit pratiqué en compétition ou en loisirs. // R. Goude

Retrouvez tous les résultats ici 

 

Retrouver les galeries photos de l’événement 

HANDISPORT OPEN PARIS 2017/ compétition 31 mai

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page