A+A-

Le Puy crée la surprise

10 novembre 2015

Basket Fauteuil – Nationale A

Pourtant très diminuée par l’absence de trois joueurs majeurs, l’équipe auvergnate est parvenue à s’imposer à Toulouse, qui n’a pas su profiter totalement de la sortie de Cédric Burelier.

Si tous les clubs en déplacement se sont imposés lors de cette quatrième journée de Nationale A, l’exploit de la soirée d’hier revient à l’équipe du Puy en Velay, vainqueur à l’arrachée sur le parquet toulousain (63-67), avec un effectif pourtant très décimé. Avec trois éléments retenus à Alger pour la finale de la Coupe d’Afrique (Ksouri, Ayache et Challat), les Ponots qui avaient intégré l’ex-internationale Christelle Alquier dans le cinq de départ, ont montré beaucoup de volonté pour obtenir leur premier succès de la saison.

Au contact à mi-parcours (33-31), les hommes de Franck Bornerand ont ensuite pris l’avantage pour compter une dizaine de points d’avance en seconde période. La sortie définitive de Cédric Burelier (14 pts) allait toutefois permettre au TIC de refaire son retard à quelques minutes de la fin. Mais un tir et un lancer réussis par Abdel Boughania (13 pts), puis un dernier rush d’Omar Zidi (30 pts) scellaient alors définitivement la partie en faveur des visiteurs.

Pour l’autre promu Marseille, les choses ne se sont pas passées aussi bien lors de la réception du CS Meaux, large vainqueur dans la cité phocéenne (44-75). En péril dès le premier acte (6-22), l’équipe locale s’est ressaisie par la suite en faisant quasiment jeu égal durant les deux quart-temps suivant, sous le regard du coach des Hornets du Cannet Daniel Paquet, venu observer ses futurs adversaires.

Un nouveau coup d’accélérateur des champions de France dans les dernières minutes reléguait finalement les marseillais à plus de trente longueurs au coup de sifflet final. L’entraîneur du HSB Antony Joubert reconnaissait logiquement la supériorité des meldois à la fin de la rencontre : « nous ne jouons pas dans la même cour que nos invités, et nous n’avons pas la même qualité de joueur sur le terrain ; l’absence de nos deux nord-africains, retenus à la CAN (Oulini et Badache) n’excuse pas cette défaite, même si l’écart aurait pu être différent.»*

De son coté, Mario Fahrasmane soulignait « Nous sommes satisfaits de cette victoire, et nous jouons de mieux en mieux au fil des matchs ; Certes les marseillais n’étaient pas au complet mais ils se sont battus jusqu’au bout. Nous devrons nous méfier au match retour.»*

Meylan et Thonon mal en point

Dans les autres rencontres, le cauchemar continue pour Meylan, battu pour la quatrième fois de suite cette saison, par des Girondins toujours aussi surprenants (42-52). Le MGH a tenu une mi-temps (21-20), avant de subir les foudres d’Alexis Ramonet (20 pts) et de Jordan Luce (14 pts), qui ont permis à leur équipe de s’échapper après la pause (32-40, 30ème). Thonon a également passé une soirée compliquée face à Hyères, pourtant privé d’Arnaud Faupin et avec un Nicolas Jouanserre blessé à une main, mais finalement très efficace (36 pts). Ultra-dominateurs dans tous les secteurs, les varois qui avaient fait le break d’entrée (3-20) ont survolé la partie (25-67, 30ème), face à des thononais en déroute, victimes de la faillite de l’américain Malcom Wright (2 pts).

(*) : Propos recueillis par Valérie Happ

Détail des rencontres Le classement de la Nationale A (4ème journée) :

/JC. Boucher

En partenariat avec Sport et Handicaps

Autres articles sur ce thème : Actualité / Basket
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page