A+A-

Les championnats du monde jeunes reportés à cause du Coronavirus

12 février 2020
Les championnats du Monde U 17 et U 23 ont été reportés en raison du Coronavirus qui sévit principalement en Chine. Initialement prévue du 20 au 28 février à Nakon Ratchasima en Thaïlande, l’épreuve a été reprogrammée, jusqu’à nouvel ordre, du 2 au 9 avril.   

 

La nouvelle a été officialisée vendredi dernier. Les championnats du monde d’escrime U 17-U23 ont été reportés, jusqu’à nouvel ordre, à la première semaine d’avril (du 2 au 9). « Un bruit selon lequel il était possible que cela arrive circulait depuis environ une semaine », explique Alain Febvre, le directeur sportif de la commission escrime à la Fédération Française Handisport.

La raison : l’épidémie du Coronavirus qui sévit principalement en Chine. « Ces championnats du monde jeunes devaient se tenir en même temps que les championnats d’Asie seniors, une étape majeure dans le parcours de sélection aux Jeux Paralympiques, reprend le référent des fines lames tricolores handisport. Les sportifs chinois ne pouvant pas quitter le territoire et au regard des informations obtenues, les épreuves ont été reportées. » Il y a fort à parier que les organisateurs vont, à nouveau,  vouloir accueillir simultanément les deux épreuves. « C’est donc le flou artistique en termes de planification », reconnaît Alain Febvre.   

Villemomble pour finaliser la préparation ?

Les cinq sportifs retenus

Si la décision a été accueillie avec soulagement par les cinq sportifs français retenus pour ces Mondiaux et leur famille, il n’en demeure pas moins que ce report impacte considérablement la préparation. « Logiquement, les escrimeurs sélectionnés pour ces championnats du monde, la seule épreuve majeure de leur catégorie d’âge de l’année, devaient disputer la coupe du monde de Eger, à partir de ce mercredi, afin de terminer leur préparation. » Si les Français seront bien en Hongrie durant cette fin de semaine, ils n’enchaîneront pas avec les Mondiaux.      

     
Entraîneurs nationaux et référents de la commission vont ainsi profiter de cette manche de coupe du monde située à 200 km de Budapest pour réfléchir à un nouveau programme de préparation. Le tournoi international handi-valides de Villemomble, les 28 et 29 mars, pourrait faire office de répétition générale pour les espoirs français en herbe.

Entre-temps, il va falloir entretenir la forme sans griller les organismes. Les athlètes ont en effet été mobilisés pleinement depuis le mois de janvier pour atteindre leur pic de forme en cette fin de mois de février. « On va maintenir le travail de préparation technique mais relâcher un peu sur le plan physiques et l’assaut, se projette Alain Febvre, qui attend de se concerter avec son staff sportif pour annoncer un plan d’action définitif. Je pense que l’on reprendra une logique de préparation à compter de la mi-mars, au retour de la coupe du monde Sao Paulo, réservée aux seniors (11-15 mars) parce que l’on ne peut pas repartir sur une préparation aussi longue et dense au risque de blesser les jeunes. »

Rédaction : J. Soyer / Photo : R-Kuckuck


Les cinq sélectionnés

Gaëtan Charlot (MDF Lyon), Enzo Giorgi (SE Nîmes), Luca Platania (Levallois SC), Mathieu Rousselot (CAM Bordeaux), Quentin Fernandez (MDF Lyon).

Staff
Alain Febvre ( chef de délégation). Guillaume Dubreuil, Hervé Giorgi ‘(entraîneurs).   


À lire aussi 

Marie Patouillet n’a pas perdu de temps

On s’connaît ? #8 Trésor Makunda et Emeric Chattey

Les Hommes de l’ombre, rencontre avec « Gino »

Autres articles sur ce thème : Actualité / Escrime
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page