A+A-

Les leaders au rendez-vous

29 mai 2019
Les championnats de France en grand bassin, organisés le week-end dernier à Sartrouville (Yvelines), ont été une réussite en termes d’organisation et de performances. Sami El Gueddari, directeur sportif de la natation à la Fédération Française Handisport, dresse un bilan positif, sans oublier de voir plus loin.

Le choix était aussi fort qu’assumé. Après trois ans pendant lesquels les championnats de France grand bassin handisport étaient mélangés à ceux de la FFN ( Fédération Française de Natation), Sami El Gueddari et son équipe avaient décidé d’opter pour un rendez-vous dédié au mouvement handisport. « Nous avions beaucoup travaillé avec l’A.N S Sartrouville et le C.N.O Saint-Germain-en-Laye pour proposer un événement de qualité, explique le directeur sportif de la natation handisport pour la FFH. Il reste encore des paliers à franchir, en nous appuyant sur davantage de partenaires locaux nous devrions être en capacité de proposer un évènement proche de ceux que l’on retrouve à l’international. Mais nous n’avons pas à rougir de ce championnat de France 50m. »

Un environnement adapté

Parmi les satisfactions, un complexe parfaitement adapté au mouvement handisport, notamment en matière de capacité d’accueil du public. « Cela a permis d’avoir une belle ambiance, plus particulièrement les après-midi lors des finales où le public a répondu présent. Le lieu était bien adapté à notre réalité ». Le décorum était très intéressant et l’appui de la cellule communication de la FFH, avec des courses diffusées en live sur les réseaux sociaux (page natation handisport), la mise en place de zone mixte pour les interviews et de cérémonies protocolaires, valorisées par la présence de nombreuses personnalités et élus, à donner une autre dimension à l’événement. « Ces championnats ont eu le rayonnement qu’ils méritent et les nageurs l’écrin qu’ils sont en droit d’attendre », apprécie Sami El Gueddari, conscient de l’avantage d’être non-loin de Paris.

Les sportives et sportifs ont globalement été à la hauteur. « Il y a eu 11 records de France battus par les nageurs des collectifs nationaux, » note encore SEG. Pour cette nouvelle formule du championnat de France 50m, des finales mixtes multi handicap par catégorie furent mise en place à changer la donne. « Cela nous a permis de voir davantage de nageurs. Il était plaisant de voir des jeunes dont on entendra parler aux Jeux Européens de la Jeunesse nagé en série et en finale comme ce sera le cas lors des J.E.J. Nous avons eu de bons indicateurs, décrypte encore le référent de la natation tricolore handisport. La philosophie que l’on souhaite inculquer aux nageurs commence à s’installer. Certains nageurs se sont engagés sur des programmes fournis (3 à 4 épreuves voir plus durant le week-end). Cela dénote le travail ambitieux et la volonté de  développer et de conserver un bagage pluridisciplinaire le plus longtemps possible ».

Claire Supiot et Alex Portal confirment 

Qualificatifs pour les championnats du monde handisport, prévus du 9 au 15 septembre à Londres, le staff français attendait aussi des perf’ significatives. Les leaders ont globalement répondu présent. « Nous avions dix nageurs aux championnats d’Europe. Tout en sachant que la capitaine Elodie Lorandi a pris sa retraite internationale de nageuse, nous espérions une délégation au moins aussi importante. Les minima ayant été relevés, cela aurait signifié des progrès ».

Finalement, six nageurs ont établi au moins un minima A et trois autres au moins un minima B. Neuf ont donc accompli les chronos nécessaires pour espérer se sélectionner pour Londres. « La sélection définitive ne sera dévoilée qu’après le meeting de Berlin (5-9 juin)précise Sami El Gueddari. Certains nageurs doivent obtenir lors de cette world series une classification internationale. Cela peut avoir une conséquence sur les sélections pour les championnats du monde. Avec neuf nageurs, l’objectif est presque atteint. Surtout que Yohan Mahistre et Emeline Pierre sont passés tout près. « C’est dur pour eux parce que leur implication a été bonne lors de cette saison et que l’adversité était au rendez-vous pour les pousser vers le haut. Mais ils vont devoir s’accrocher, poursuivre leur saison le plus longtemps possible pour revenir encore plus forts la saison prochaine et se projeter vers les Jeux de Tokyo ». Une remarque qui vaut pour eux comme pour quelques nageurs que le staff espérait voir percer.

C’est peut-être l’un des regrets de cette édition 2019. Sami El Gueddari et les techniciens nationaux auraient apprécié voir quelques nageurs ou nageuses créer la surprise. « Notamment des nageuses et nageurs des collectifs World Series et élargis. Mais certains vont devoir comprendre qu’il faut s’entraîner régulièrement, une à deux fois par jour pendant des mois et des années. Et y mettre les bonnes intentions… »

Un état d’esprit affiché par Claire Supiot ou encore Alex Portal, par exemple. La championne de France enchaîne les perfs et les records. « Elle démontre sa capacité à être ponctuelle aux rendez-vous majeurs. Par son exigence et sa culture du haut niveau, elle repousse ses meilleures performances lors des grands événements. Ce n’est pas neutre, apprécie Sami El Gueddari. Alex Portal, lui, confirme son mental de guerrier. Il a quand même nagé sept épreuves dont six finales ».

Il reste aujourd’hui quinze semaines avant l’échéance planétaire. Quinze semaines de travail intensif pour ceux qui seront sélectionnés à l’issue de la commission de sélection qui se tiendra le 12 juin 2019. Les autres, qui visent le Japon, devront continuer et persister.    

 

Les neuf nageurs ayant effectués les minimas
Minima A :  Laurent Chardard ; Théo Curin, Ugo Didier, Jade Le Bris, Alex Portal, Claire Supiot

Minima B :  Florent Marais, Anaëlle Roulet ; David Smétanine

 

Rédaction : J. Soyer
© F. Pervillé


Galerie Flickr des championnats de France en grand bassin à Sartrouville

 

NATATION / Championnat de France 2019

 


À lire aussi

Ugo Didier, souvenirs de championnats de France

Sami El Gueddari : « Une année test »

 

Autres articles sur ce thème : Actualité / Natation
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page