A+A-

Mondiaux 2017 : Jean-Baptiste Alaize, le grand bond en avant !

17 juillet 2017

ATHLETISME – Championnats du monde à Londres (14-23 juillet, Angleterre) 4ème journée

On l’attendait mais elle tardait ! Cette médaille mondiale est enfin arrivée pour le sauteur de 26 ans qui a décroché le bronze en longueur T44 avec un saut à 6.82m, nouveau record personnel.

Depuis quelques années en équipe de France seniors, Jean-Baptiste Alaize avait fait naître pas mal d’espoirs grâce à son bon parcours qui l’avait amené au plus haut-niveau en -20 ans. Ses nombreuses places de finalistes lors des différents mondiaux et Jeux Paralympiques confirmaient cette impression que le talent était là, que les podiums allaient arriver.

Mais le passage chez les seniors n’est jamais simple. Plus de travail à effectuer au sein d’une concurrence plus dense, l’impatience de la jeunesse qui finalement vous fait reculer de deux pas au lieu de vous faire avancer d’un, le paramètre nouveau des blessures, autant de facteurs à gérer qui prennent de l’énergie et usent inconsciemment.

Avec cette médaille de bronze, obtenue grâce à un superbe saut au deuxième essai, Jean-Baptiste Alaize a franchi le cap attendu. Décontracté mais concentré, sûr de son talent mais pas trop, sûr de son travail à n’en pas douter, avec une bonne dose de bon stress, il a su mettre en place tous les éléments au bon moment pour décrocher son premier podium mondial chez les seniors.

Si la première place semble pour le moment inaccessible, avec l’Allemand Markus Rehm qui a remporté le concours avec un bond à 8m, le Français peut légitimement espérer franchir la barre des 7m dans les années qui viennent. Cette breloque devrait en effet être le point de départ de nouveaux objectifs pour cet athlète qui n’a que 26 ans, de grosses ambitions et les moyens de les réaliser.

Les autres Français du jour se sont arrêtés en séries mais avec Axel Zorzi sur 200m T13 et Dimitri Jozwicki sur le 200m T38, l’équipe de France sait qu’elle peut compter sur ses jeunes pour les futures échéances internationales. Julien Casoli s’est également arrêté en séries sur le 800m T54, l’emballage final lui a été fatal.

Olivier Deniaud, entraîneur national : « La journée s’est finie en beauté avec la médaille de bronze et un nouveau record personnel pour Jean-Baptiste Alaize. On est forcément content. On l’attendait et ça ouvre de nouvelles perspectives pour lui. Sur les 200m, les jeunes ont appris. Ce genre de compétitions est très important pour apprendre à gérer son stress et progresser mentalement. Ils découvrent le très haut-niveau et engrangent de l’expérience. Quant à Julien Casoli on l’attendait en finale du 800m, les autres concurrents ont réagi plus vite au moment du sprint, mais les mondiaux ne sont pas finis ».

 

Tous les résultats : www.paralympic.org/london-2017

Retrouvez la sélection de l’équipe de France, le programme de la compétition et le dossier de presse : www.athletisme-handisport.org/le-haut-niveau/mondiaux-para-athletics-londres-2017

Renaud Goude

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page