A+A-

Mondiaux 2017 : Troisième médaille pour Pierre Fairbank !

21 juillet 2017

ATHLETISME – Championnats du monde à Londres (14-23 juillet, Angleterre) 7ème journée

Un 800m mené de main de maître par le Neo-Calédonien lui permet d’obtenir la médaille d’argent et d’entrer un peu plus dans la légende de l’athlétisme handisport français.
10e médaille mondiale en individuel, 14 au total avec les relais, ajoutez 8 médailles paralympiques et 3 européennes, vous avez le profil de l’un des plus grands athlètes fauteuils français de l’Histoire.
Cela fait 19 ans maintenant que Pierre Fairbank fait tourner les roues de son engin aux quatre coins du monde avec l’équipe de France et on se demande si un jour il va freiner.
Lors de cette finale du 800m T53, le Néo-Calédonien a donné gratuitement une leçon de tactique à tous les observateurs. Départ rapide mais pas trop, placement à la corde et bien au milieu du premier couloir, tempo assuré pendant 500 mètres, accélération dans la ligne droite opposée et finish de feu.
C’est une course qui vaut de l’or même si c’est le Canadien Lakatos qui s’en est emparé. Mais lui il est sur une autre planète depuis bien longtemps alors cette médaille d’argent pour Fairbank c’est de l’or en barre.
Attention surtout à ne pas banaliser ce que le Français est en train de réaliser au cours de ces mondiaux et de sa carrière. Une telle constance à un tel niveau, allez on va l’oser, c’est un peu Roger Federer au tennis. Le talent, le travail, le geste, la gestion, la durée. Profitons, profitons…
A ses côtés, il y a Nicolas Brignone qui prend de l’expérience et surtout une 6e place pleine de promesses pour l’avenir. Ses championnats sont d’ores et déjà réussis.
Timothée Adolphe a quant à lui couru les séries du 200m T11 où les mésaventures du 400m ont été oubliées. Il s’est qualifié pour la finale où il aura toutes ses chances. De son côté Laure Ustaritz a pris la 7e place du 400m T37.
 
Pierrick Giraudeau, Directeur sportif adjoint du haut-niveau : « C’est une journée qui est conforme aux précédentes avec une médaille par jour. En cette année post-paralympique, ce sont des mondiaux de transition, avec de nouveaux athlètes qui progressent comme Nicolas Brignone, qui finit 6ème, et des athlètes expérimentés qui se maintiennent tout en progressant, à l’image de Pierre Fairbank qui gagne une nouvelle médaille. Je suis aussi époustouflé par l’organisation de ces mondiaux, ça va au-delà du sport. Bravo aux Anglais ».
 
Tous les résultats : www.paralympic.org/london-2017
Retrouvez la sélection de l’équipe de France, le programme de la compétition et le dossier de presse : www.athletisme-handisport.org/le-haut-niveau/mondiaux-para-athletics-londres-2017
Renaud Goude
 

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page