A+A-

Mondiaux 2017 : un goût amer

22 juillet 2017

ATHLETISME – Championnats du monde à Londres (14-23 juillet, Angleterre) 8ème journée

La soirée française a été marquée par la joie de la victoire de Timothée Adolphe sur le 200m T11 puis par sa disqualification quelques minutes plus tard. Dur…
A peine le duo Timothée Adolphe-Yannick Fonsat avait franchi la ligne qu’un mauvais frisson parcourait le dos des supporters français. Oui, le titre mondial était gagné avec le record d’Europe en prime (23’’08) mais les derniers mètres de la course laissaient présager l’impensable.

Pourtant, la course du duo qui vient de se former, Gautier Simounet le guide habituel de Timothée Adolphe a dû déclarer forfait pour une blessure au mollet il y a quelques semaines, est quasi parfaite avec un bon départ au couloir 7, un virage bien placé et une dernière ligne droite tout en puissance qui leur apporte la médaille d’or.

Tout va hélas se jouer dans les carreaux de l’arrivée avec Timothée Adolphe qui casse le buste un peu trop tôt et ralentit, Yannick Fonsat, ne s’attendant pas au ralentissement de son partenaire, n’a pas le réflexe de freiner et continue sa course en passant la ligne d’arrivée quelques centièmes avant son partenaire. A vitesse réelle on s’en doute, au ralenti c’est implacable.

Que dire à ce moment-là ? Une nouvelle fois Timothée Adolphe est sorti d’un podium qui lui était promis avec un titre à la clé. Un petit manque de lucidité en fin de course, un manque de communication entre les deux hommes ? Peu importe, l’analyse viendra plus tard, c’est la déception qui prédomine. Ce n’est pas mérité vu le travail réalisé par le Parisien tout au long de la saison et vu le superbe coup de main que Yannick Fonsat est venu donné au dernier moment. La symbiose coureur-guide prend du temps, elle a pourtant failli fonctionné en quelques semaines. On espère retrouver les deux hommes encore plus forts à l’avenir.

Les autres Français du soir ont rempli leur contrat avec Rose Welepa qui prend la 6e place du concours de disque F12 avec un jet à 30.28m, nouveau record personnel, Valentin Bertrand qui termine également 6e de la longueur T37, avec un bond à 5.64m, et Dimitri Jozwicki 7e du 100m T38 en 11’’77.

 

Julien Héricourt, Directeur sportif : « C’est seulement la deuxième fois que Timothée Adolphe et Yannick Fonsat couraient ensemble en compétition internationale suite à la blessure de Gautier Simounet. Il y a une disqualification suite à une faute technique, il n’y a rien à dire. Un nouveau binôme est en train de se former, nul doute qu’à l’avenir l’or ne lui échappera plus ».

 

Tous les résultats : www.paralympic.org/london-2017

Retrouvez la sélection de l’équipe de France, le programme de la compétition et le dossier de presse : www.athletisme-handisport.org/le-haut-niveau/mondiaux-para-athletics-londres-2017

Renaud Goude 

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page