A+A-

23èmes Deaflympics à Samsun

19 juillet 2017
Du 18 au 30 juillet, Samsun en Turquie, accueille la 23e édition des Deaflympics d’été. Sous l’égide de l’ICSD (Comité International des Sports pour les Sourds), les Deaflympics sont organisés tous les deux ans, en alternance été/hiver, comme le sont les Jeux Paralympiques. Ils sont le rendez-vous sportif de l’élite sportive sourde. Avec ses 45 sélectionnés, l’équipe de France sera engagée dans sept disciplines.

Les cinq continents représentés

Près de 3300 athlètes en provenance de 96 pays sont présents du 18 au 30 juillet à Samsun en Turquie, pour la 23e édition des Deaflympics d’été.

Cette édition enregistre un nouveau record de participation. Des athlètes des cinq continents seront présents (Europe : 1543 athlètes, Asie : 751, Afrique : 410, Amérique du Sud : 415, Amérique du Nord : 177 et Océanie : 30). Au total, ce sont plus de 5500 personnes qui participeront à cette grande fête du sport.

21 sports sont au programme des Deaflympics d’été 2017 : athlétisme, badminton, basket, beach volley, bowling, course d’orientation, cyclisme sur route, football, golf, handball, judo, karaté, lutte libre, lutte gréco-romaine, mountain bike, natation, taekwondo, tennis, tennis de table, tir sportif, volley ball

La France aux Deaflympics

Avec ses 45 sélectionnés, l’équipe de France est engagée dans sept disciplines : le football, le badminton, le judo, l’athlétisme, le bowling, le cyclisme, le tennis. Les noms des sélectionnés, ont été dévoilés le 6 juin dernier, ils ont emmenés par Brice Allain, chef de mission pour cette édition et accompagnés par 26 membres du staff (sportif, médical, communication).

Steeve Touboul, 27 ans, double champion d’Europe de cyclisme (1000m sprint sur piste et course sur route) l’année dernière en Belgique, est le porte drapeau de cette équipe de France. Le cycliste aux multiples talents sera heureux de rejoindre le chemin des Deaflympics après avoir été écarté de ceux de Sofia pour cause de blessure en 2013. Cette année, le Français compte bien revenir au plus haut-niveau, après son dernier titre obtenu à Taïpei en 2009 (or en course sur route, bronze sur 1000m sprint et sur la course aux points).

Après Sofia en 2013, les Bleus ont à cœur de prendre leur revanche. Les Français avaient en effet réalisé un bilan mitigé. Partis avec une équipe restreinte, composée de seulement 22 athlètes, engagés uniquement dans des sports individuels, elle remporta néanmoins onze médailles (2 or, 6 argent, 3 bronze), insuffisant pour espérer une meilleure place que celle de 17e au classement des nations. A Samsun, l’Equipe de France de foot sourds fera son grand retour, le collectif aura à cœur de montrer qu’il fait toujours partie de l’élite.

Brice Allain, Chef de mission : « Tout d’abord, je tiens à dire que j’ai été particulièrement heureux d’avoir été nommé pour tenir ce rôle de chef de mission, je suis fier de représenter les couleurs de mon pays. Remporter beaucoup de médailles avec cette équipe, c’est mon rêve ! Les installations sont incroyables, bien plus évoluées que ce que j’avais pu observer à Taipei (ndlr : lors des Deaflympics en 2009). Les Turques ont construit plusieurs installations spécialement pour les Deaflympics. »

Steeve Touboul, porte drapeau de l’équipe de France : « Quand j’ai appris que j’allais être porte-drapeau, j’ai été très fier que l’on me confit ce rôle. Je compte bien le prendre au sérieux  en montrant le bon exemple aux autres membres de l’équipe. C’est une fierté de représenter la France sur une compétition telle que les Deaflympics. Etre porte drapeau sera un souvenir qui va marquer toute ma vie. Je n’ai qu’une hâte, être le 18 juillet dans le stade de Samsun, je défilerai en tête de mon équipe, le drapeau bleu-blanc-rouge entre les mains, un grand moment ! »


Suivre l’équipe de France

Site officiel de la délégation française : France-deaflympics.fr
Facebook :
Facebook.com/FranceDeaflympics 

 Sites de l’organisation

Facebook – www.facebook.com/deaflympics2017
Twitter – @deaflympics2017
Web – deaflympics2017.org

 

Autres articles sur ce thème : Deaflympics
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page