A+A-

Quatre, définitivement

15 juin 2016
Et de nouveau quatre médailles dans la besace tricolore au cours de cet Euro prolifique ! Dans ce total du jour, on y trouve trois médailles d’or, une en argent plus un record d’Europe.

On citera tout d’abord le titre le plus « nouveau » avec Marcelin Walico qui s’est imposé au lancer du javelot F57, avec un jet à 34,56m nouveau record du championnat. Issu de l’école de lancers d’Olivier Deniaud en Nouvelle-Calédonie, le garçon costaud de 22 ans a remporté sa première médaille internationale et perpétue ainsi la tradition des hommes forts du Pacifique, toujours pourvoyeur de breloques et ceci depuis de nombreuses années.

Marie-Amélie Le Fur a pour sa part remporté le 400m T44 avec un extraordinaire chrono de 59’’34, à seulement 4 centièmes de son record du monde. Personne pour rivaliser sur le continent européen, y aura-t-il quelqu’un sur le plan mondial ? Rien n’est moins sûr tant la capitaine de l’équipe de France semble avoir de la marge sur ses concurrentes et maîtrise à merveille l’art du tour de piste.

Nantenin Keita est également en pleine forme avec son doublé 200m-400m T13 et une marque de 56’’30 sur cette dernière distance, meilleur temps des championnats et record personnel. Quelles semblent loin les blessures de ces dernières années et quel plaisir de voir de nouveau son sourire sur une piste, et dans les tribunes…

Sébastien Mobré a cueilli une deuxième médaille d’argent, après le 100m, grâce à un chrono de 29’’11 sur le 200m T34. Le garçon revient en forme au bon moment, les chronos descendent, les médailles sont à point. Un podium sur le 800m semble difficile mais allez savoir, sur une course….

De son côté, Timothée Adolphe est devenu le nouveau recordman d’Europe du 400m T11, en compagnie de son guide Fadel Bellaabbouss avec un temps de 51’’21. Il vise clairement le triplé 100m-200m-400m, avec la finale du tour de piste aujourd’hui, et pourquoi pas un chrono de feu en dessous des 51’’ ?

Parmi les autres athlètes, à signaler la 4e place de Badr Touzi au disque F42 avec un lancer à 38,42m, la 8e place sur le 200m T13 (24’’10) et la première finale d’Axel Zorzi, la 5e place de Julien Casoli sur le 800m T54 (1’36’’18), la 8e d’Alex Adelaide (1’41’’74) sur la même course, et le record personnel de Valentin Bertrand, fraîchement médaillé de bronze en longueur lundi, sur le 400m T 37-38 avec le chrono de 55’’86.

Au bilan des nations, la France pointe au 4e rang avec 16 médailles dont 8 en or. // R. Goude

© F. Pervillé/www.florentperville.com

Retrouvez l’intégralité des résultats sur www.paralympic.org/grosseto-2016

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page