A+A-

Rio leur ouvre les bras !

22 avril 2016
Au terme d’un tournoi de qualification riche en émotion, l’équipe de France de rugby fauteuil a finalement décroché son ticket pour les Jeux Paralympiques de Rio.

Crédit : Luc Percival

Crédit : Luc Percival

Cette demi-finale était capitale. Pour en arriver là, les hommes d’Olivier Cusin avaient dû franchir beaucoup d’obstacles. L’euro B, d’abord, il y a tout juste un an, à Prague, en République Tchèque. Les Bleus avaient alors décroché leur ticket pour l’Euro A, qualificatif pour Rio, en inscrivant un premier titre international à leur palmarès.

En septembre, il fallait obtenir un ticket en final du championnat continental pour s’assurer une qualification paralympique. Mais deux défaites face aux finalistes du tournoi en ont décidé autrement.

Le Challenge mondial avait ensuite rassuré le collectif, avec notamment une victoire face à la Nouvelle-Zélande. Une nation, loin de son meilleur niveau qui lui avait permis en 2004 d’être sacrée championne paralympique, mais toujours redoutable, à l’instar de ce match de poule où la bande à Leslie Cameron a mis en échec les Bleus (51-56) pour les obliger à jouer un match supplémentaire avant d’accéder aux demi-finales.

Alors cette demie face à un adversaire exempté de quart de finale, s’annonçait plus indécise que jamais. Déstabiliser l’adversaire en proposant des tactiques inédites est le credo d’Olivier Cusin. Les Wheel Blacks en ont été servis. Ainsi les contre-pieds se sont succédés et les Bleus ont rapidement fait la course en tête. Une configuration idéale, tout à l’opposé de celle qui les avait conduit à la défaite en match de poule. Les attaques répétées de Christophe Salegui, Jonathan Hivernat et Ryadh Sallem ont cette fois fait la différence face à une équipe qui se consolera avec un titre de MVP pour Leslie Cameron.

Qualifiés pour les Jeux, les Bleus n’en avait pas fini avec ce tournoi de qualification. Un peu plus tard dans la soirée les Américains les attendaient pour un match de prestige joué tambour battant et sans complexe. La prestation de l’équipe, au contact l’espace d’une mi-temps, a conduit James Gumbert, le patron des triple champions paralympiques, à venir féliciter les médaillés d’argent de ce tournoi (54-45).

A cette qualification s’ajoute la nomination de trois joueurs français au titre du All Star Team : Adrien Chalmin en 0.5 point, Jonathan Hivernat en 3.0 points et Ryadh Sallem en 3.5 points.

Classement final :

1- USA

2- France

3- Danemark

4- Nouvelle-Zélande

5- Allemagne

6- Finlande

Le All Star Team :

0.5 Adrien Chalmin – France

1.0 Chad Cohn – USA

1.5 Thomas Schuwje – Allemagne

2.0 Andrej Leonhard – Germany

2.5 Josh Wheeler – USA

3.0 Jonathan Hivernat – France

3.5 Ryadh Sallem – France

MVP Cameron Leslie – New Zealand

Les résultats de la dernière journée :

Finale :

USA vs France : 54-45

Demi-finales :

USA vs Danemark : 56-44

Nouvelle-Zélande vs France : 48-51

Match pour la cinquième place :

Allemagne vs Finlande : 52-37

/A. Daviré

En partenariat avec Sport et Handicaps

Autres articles sur ce thème : Actualité / Rugby fauteuil
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page