A+A-

Suivez jour par jour le Championnat d’Europe

19 septembre 2019

Mercredi 18 septembre

L’équipe de France de tennis de table a bien négocié les tableaux individuels des championnats d’Europe, disputés depuis lundi à Helsingborg jusqu’à samedi, en Suède. Avec deux médailles d’or, une en argent et quatre en bronze, les Français comptent à l’issue des épreuves individuelles, sept médailles. Place dès ce jeudi au début des rencontres par équipe.

Il y avait des sourires hier soir à l’Arena de Helsingborg, en Suède, dans le clan français. La France a en effet récolté sept médailles à l’issue des tableaux individuels. « C’est positif, commente avec enthousiasme Stéphane Lelong, le directeur sportif de cette équipe de France de tennis de table handisport. À l’issue des simples, nous sommes dans les clous. Nous comptons plus de médailles qu’il y a deux ans dont un titre supplémentaire. »

La journée avait très bien commencé puisque Florian Merrien (Classe 3), généralement ennuyé par Thomas Brüchle, se jouait aisément de l’Allemand en demi-finale (3-0). Mais le Français a dû s’avouer vaincu contre Thomas Schmidberger (0-3). « L’Allemand a vraiment fait un très bon match, estime Stéphane Lelong. Même quand Flo, qui a aussi fait une partie pleine, l’a mis en difficulté tactiquement, Schmidberger a sorti des coups de très haut niveau. »

La France, bien lancée dans cette journée décisive, a ensuite connu des moments encore plus joyeux. Comme souvent depuis 2013, Fabien Lamirault, le Maestro de la classe 2, s’est imposé aux dépens du Slovaque Czuper, son meilleur ennemi, en finale. Sa 9e médaille d’or sur une épreuve de référence. « Il a dégagé une telle impression de sérénité lors de sa finale… Ce fut une formalité », lance un brin admiratif, le référent du « ping » français handisport. Le premier titre tricolore de cet Euro.

Le second ne tardait pas à suivre. Il était à mettre au crédit de Thu Kamkasomphou (classe 8). La Française, huit médailles aux Jeux Paralympiques, a puisé dans ses ressources pour décrocher ce nouveau titre européen. Après un léger contretemps en poule, elle a signé un match plein en demi-finale contre la Norvégienne Dahlen, qui menait 2 manches à 1 et 10-7. « Mais Thu a su maintenir la pression et faire céder son adversaire », félicite Stéphane Lelong. En finale, la chef de file des Bleues a poursuivi sur sa lancée au détriment de la Polonaise Jastrzebska en quatre manches. Comme Fabien Lamirault, elle s’ouvre, selon les critères internationaux, les portes des Jeux Paralympiques de Tokyo. « Ils sont qualifiés » précise le DS.

Ce dernier saluait aussi le médaille de bronze d’Isabelle Lafaye en classe 2 féminine et de Matéo Bohéas en classe 10. La Française, engagée dans une poule unique, devait absolument s’imposer contre Cobben, pour monter sur la 3e marche du podium. Ce fut chose faite en trois sets secs. Quant à Matéo, il gagne enfin sa première médaille individuelle sur une compétition de référence. Il soulignait aussi la demi-finale indécise et perdue sur le fil par Anne Barneoud (classe 7 féminine). « Elle a mené 5-1 à la belle… C’est dommage mais aussi encourageant. ».

Comme ce bilan à mi-parcours des Bleus. « Il faut continuer ainsi, martèle Stéphane Lelong. Ce n’est pas fini. Pour faire mieux qu’en 2017, nous devons décrocher au moins trois médailles de plus et surtout un titre supplémentaire. » Réponse samedi.        

 

 Les déclarations des finalistes Français

          
Fabien Lamirault (champion d’Europe classe 2) : « Je me sens plutôt bien. C’est un adversaire que j’aime bien jouer et que je retrouve très souvent en finale. Il y a de la satisfaction, du soulagement. C’est une suite. Ce n’est pas un Graal. Gagner les Europe, on ne crache pas dessus bien évidemment. Mais ça reste dans la continuité de la préparation dans l’optique des Jeux Paralympiques. Maintenant place au par équipe. Avec Steph, on va essayer de reconquérir le titre que nous avons laissé échapper il y a deux ans. »

Thu Kamkasomphou (championne d’Europe classe 8) : « Je suis plus qu’heureuse. Je suis arrivée ici avec des soucis de santé et je devais même faire forfait. C’est donc un grand bonheur. Une deuxième Marseillaise pour la France, c’est génial. Au début de la compétition ça a été difficile.  Je manquais de matches parce que j’ai dû m’arrêter une semaine. Je me suis mise beaucoup de pression avec cette qualif’ pour les Jeux. Ce serait mes 6e Jeux.  J’ai fait les entraînements qu’il fallait. Je me suis mise au point. Je suis une perfectionniste et je suis surtout une compétitrice… Tant que j’aurais le niveau pour être appelée en équipe de France, je me battrais. »

Florian Merrien (vice-champion d’Europe) : « Je ne peux pas être content d’avoir perdu en finale mais je peux être content de mon parcours. J’ai fait de bons matches de poule et surtout j’ai fait une très très grosse demie. J’ai gagné assez facilement contre Bruchle qui me pose généralement pas mal de problèmes. Je suis content de ma compétition et mon état d’esprit. J’ai eu un gros passage à vide en début d’année. J’ai remis pas mal de choses en place mais là je fais mon ping et je me sens bien. Pourvu que ça dure… Maintenant place « au par équipe ». Ce sera une première dans un rendez-vous majeur avec Sylvain (Noël). Cela va me faire bizarre parce que généralement, le petit nouveau, c’était moi. Là en termes d’expérience, je vais être l’ancien donc on va essayer de s’accrocher. Ça va être compliqué, parce que c’est une première fois et parce que je sais que Sylvain va vouloir bien faire. À moi de le mettre à l’aise. »

 

Rédaction : J. Soyer / Photo : F. Pervillé

 


Les résultats  du mercredi 18 septembre

Hommes
Classe 2. Demies. Lamirault – Suchanek (Tch) : 3-0, Molliens – Czuper (Pol) : 0-3. Finale : Lamirault – Czuper : 3-0 (11-6, 11-8, 11-5).
Classe 3. Demies. Merrien – Bruchle (All) : 3-0. Merrien – Schmidberger (All) : 0-3 (7-11, 12-14, 6-11).
Classe 10. Demies. Chojnowski (Pol) – Bohéas : 3-0. Finale : Chojnowski – Radovic (Mne) : 3-1.

Femmes
Classe 2. (12 h 45). Lafaye – Cobben (Hol) : 3-0.
Classe 7. Demies (10 h 30). Barneoud – Korkut (Tur) : 2-3. Finale : Van Zon (Hol) – Korkut : 3-1.
Classe 8. Demies (12 h 45). Kamkasomphou – Dahlen (Nor) : 3-2. Finale : Kamkasomphou – Jastrzebska (Pol) : 3-1 (11-9, 11-8, 4-11, 11-6).

Le programme des Français, ce jeudi

Hommes.
Classe 1-2. France – Serbie (12 h 30) ; France – Rép. Tchèque (17 h 45).
Classe 3. France – Rép. Tchèque (9 h) ; France- Suède (14 h 15).
Classe 4-5. France – Belgique (10 h 45) ; France – Angleterre (16 h).
Classe 6. France – Slovaquie (14 h 15).
Classe 7. France – Russie (9 h) ; France – Danemark (16 h).
Classe 9. France – Suède (12 h 30).
Classe 10. France – Montenegro (10 h 45) ; Espagne – France (19 h 30).      

Femmes.
Classe 3. France – Rép. Tchèque (9 h) ; France – Suède (14 h 15).
Classe 6-8. France – Norvège (10 h 45) ; France – Pologne (19 h 30).


Les résultats  du mardi 17 septembre

Hommes
Classe 2. Molliens – Gulyk (Ukr) : 3-0. Molliens (1er) rejoint Lamirault qualifié depuis lundi soir. Quarts de finale. Molliens – Riapos (Svk) : 3-2. Lamirault – Sastre (Esp) : 3-2.
Classe 3. Noël – Rodriguez (Esp) : 3-2. Noël (2e) rejoint Merrien qualifié depuis lundi soir. 8e de finale. Noël – Ciric (Ser) : 3-2.
Quarts de finale. Merrien – Toporov (Rus) : 3-0. Noël – Ohgren (Sue) : 1-3.
Classe 4. Delarque – Meszaros (Svk) : 3-0. Delarque (2e) rejoint Thomas qualifié depuis lundi soir.
Quarts de finale. Thomas – Lis (Pol) : 2-3. Delarque – Zylka (Pol) : 0-3.
Classe 5.  Savant-Aira – Olsson (Sue) : 3-0. Savant-Aira (2e) qualifié.
8e de finale. Savant-Aira – Caliskan (Tur) : 3-0.
Quart de finale. Savant-Aira – Urhaug (Nor) : 1-3.
Classe 6. Herrault – Simion (Rou) : 1-3.  Gründeler – Chatzikyriakos (Gre) : 1-3. Herrault (4e) et Gründeler (3e) éliminés.
Classe 7. Dourbecker – Brammer (Dan) : 3-0. Messi – Scheiber (Aut) : 3-0. Dourbecker et Messi (1ers) qualifiés.
8e de finale. Dourbecker – Despineux : 3-2. Messi – Deigsler (Pol) : 0-3.
Quart de finale. Dourbecker – Jambor (Svk) : 1-3   
Classe 8. Berthier – Shilton (Ang) : 3-1. Berthier (2e) qualifié.
8e de finale. Berthier – Iakovlev (Rus) : 2-3.
Classe 9. Didier – Gustafsson (Sue) : 0-3. Didier (3e), au set-average, éliminé.
Classe 10. De la Bourdonnaye – Cardona (Esp) : 1-3. De la Bourdonnaye (3e) éliminé. Bohéas – Cepas (Esp) : 3-0. Bohéas (2e qualifié). 
Quart de finale.
Bohéas – Gardos (Aut) : 3-0.

Femmes
Classe 2. Lafaye – Pruvlovic (Serb) : 2-3. Lafaye – Rossi (Ita) : 0-3.
Classe 3. Bertrand –Altintas (Tur) : 3-1. Bertrand (2e) qualifiée. Quart de finale. Bertrand – Kanova (Svk) : 1-3.
Classe 7. Barneoud – Korneliussen (Nor) : 3-2. Barneoud (2e) qualifiée. Quart de finale. Barneoud – Sand (Sue) : 3-2.
Classe 8. Kamkasomphou – Litvinenko (Rus) : 1-3 ; Kamksomphou (2e) qualifiée. Jastrzebska (Pol) – Hautière : 3-0. Dahlen (Nor) – Hautière : 3-1. Hautière (4e) éliminée.


Les résultats  du lundi 16 septembre 

Femmes
Classe 2. Lafaye – Pushpasheva (Rus) : 3-1.
Classe 3. Bertrand – Muzinic (Cro) : 0-3.
Classe 7. Barneoud – Safonova (Rus) : 0-3.
Classe 8. Kamksomphou – Arloy (Hon) : 3-0. Hautière – Wolf (All) : 0-3.

Hommes
Classe 2. Lamirault – Jakimczuk (Pol) : 3-1. Lamirault – Crosara (Ita) : 3-0. Qualifié pour les quarts de finale. Molliens – Ludrovsky (Svk) : 3-1. Molliens – Toledo (Esp) : 3-1.
Classe 3 : Merrien – Kramminger (Aut) : 3-0. Merrien – Kancler (Svk) : 3-0. Merrien qualifié pour les 1/4 de finale. Noël-Dirlea (Rou) 3-0. Noël – Brüchle (All) : 1-3.
Classe 4. Thomas – Vural (Tur) : 3-0. Thomas – Spalj (Cro) : 3-0. Thomas qualifié en 1/4 de finale. Delarque – Lus (Pol) : 3-2. Delarque – Sokolov (Rus) : 1-3.
Classe 5. Savant-Aira – Hunter Spivey (Ang) : 2-3. Savant-Aira – Tesar (Tch) : 3-0.
Classe 6. Herrault – Perry (Ang) : 1-3. Herrault – Mouchtis (Gre) : 3-2. Gründeler – Rau (All) : 1-3. Gründeler – Csemy (Svk) : 3-0.
Classe 7. Dourbecker – Valach (Svk) : 3-0. Dourbecker – Westerberg (Sue) : 3-0. Messi – Despineux (Bel) : 3-0. Messi – Omelchuk (Ukr) : 3-1.
Classe 8. Berthier – Mai (Ukr) : 2-3.
Classe 9. Didier – Stacey (Ang) : 3-1, Heijnen (Hol) : 3-0. 
Classe 10. De la Bourdonnaye – Chojnowski (Pol) : 0-3. Bohéas – Radovic (Mont) : 1-3. Bohéas – Cordua (Ita) : 3-1.   

 


À lire aussi 

Cahiers des Experts-Tennis de table : le fauteuil, les prothèses et les orthèses

Cahiers des Experts / Tennis de table : le matériel de jeu

Les Hommes de l’ombre, rencontre avec Mustapha

Autres articles sur ce thème : Actualité / Tennis de table
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page