A+A-

Les favoris encore bien présents

15 novembre 2016
Florian Merrien et Matéo Bohéas ont remporté le premier tour individuel N1 du Critérium fédéral disputé samedi 12 novembre à Dijon. Stéphane Lelong, nouveau directeur sportif de la discipline pour la FFH, revient sur ce premier rendez-vous de la saison.

Pas de surprise sportive

Au retour des Jeux Paralympiques, certains jeunes ou joueurs confirmés non retenus à Rio auraient pu espérer jouer les trouble-fêtes. En vain.

En fauteuil comme en debout, la logique a globalement été respectée. Ainsi, chez les fauteuils, Florian Merrien et Maxime Thomas ce sont retrouvés en finale. Peut-être la victoire du premier nommé, désormais licencié à la Bayard Argentan, peut elle surprendre un peu… « Tous les joueurs ayant participé aux Jeux ont coupé un peu après leur retour, explique Stéphane Lelong, le nouveau directeur sportif. Mais Florian es sans doute celui qui a joué le plus depuis. Et cela s’est vu au terme d’une très belle finale. » Le podium a été complété par Nicolas Savant-Aira, tombeur d’Alexandre Delarque en place 3-4.

A noter, aussi  la belle cinquième place de Stéphane Molliens (classe 2) et le maintien à cet échelon du double médaillé d’or paralympique, Fabien Lamirault.

Du côté des joueurs « debout », Matéo Bohéas a tenu son rang de favori en dominant assez logiquement Karim Boumedouha en finale. Frédéric Bellais, lui, prend place sur la troisième marche du podium au bénéfice de sa victoire contre Benoît Grasset. Une fois encore, le podium est conforme aux attentes en l’absence de Cédrik Cabestany et de Thomas Bouvais, vainqueur en N2, à la Roche-sur-Yon.

Des échanges instructifs

Ce 1er tour de N1 a permis de faire rencontrer les ténors de l’hexagone avec leur nouveau directeur sportif. Des échanges nombreux qui ont permis à Stéphane Lelong de mesurer un peu mieux encore le travail à réaliser pour continuer de tirer la discipline vers le haut. Il y a certainement encore des plaies à panser de la difficile et longue préparation paralympique pour solidariser le staff France avec ses joueurs.

Une réflexion a déjà commencé d’ailleurs pour étoffer le staff France et améliorer également en parallèle les structures locales d’entraînement des sportifs. Cela passera par de la formation. Les regroupements  en équipe de France doivent apporter un plus au quotidien du sportif qui est le cœur de sa préparation.

Un stage début février ouvert aux joueurs et entraîneurs doit être le début de la construction du projet Tokyo 2020.

Une formule séduisante     

Pour sa première comme DS du tennis de table pour la FFH, Stéphane Lelong a posé un regard assez positif sur la formule. « Elle est simple à comprendre et lisible. Elle permet aussi de jouer pas mal de simples en une journée. » L’idée de regrouper, de manière plus constante, la N1 et la N2 sur un même site, trotte cependant dans la tête du nouveau patron de la discipline.   

Si la formule est plaisante, Stéphane Lelong a missionné des membres de la commission pour réfléchir à une réorganisation qui tiendrait compte du nouveau découpage territorial en douze régions. « La volonté serait peut-être de valoriser un échelon régional puis de créer un échelon avec quatre secteurs géographiques avant d’arriver dans l’élite. Le but étant de limiter les déplacements pour les premiers niveaux, de permettre à des clubs d’organiser des tours et de centraliser les sites de compétitions. » // J. Soyer

Les résultats

N1 assis

1. Florian Merrien (Bayard Argentan)

2. Maxime Thomas (Lyon Charcot)

3. Nicolas Savant-Aira (Le Provence TTH)

4. Alexandre Delarque (Nîmes TT)

5. Stéphane Molliens (Moulins-lès-Metz Handisport)

(…)

14. Emanuelle Ferrier (TT Hyères)

15. Patrick Muhl (Vaillante Salon)

16. Fanny Bertrand (Nîmes TT).

N1 debout

1. Matéo Bohéas (Vaillante Angers)

2. Karim Boumedouha (Entente Ste-Pierraise)

3. Frédéric Bellais (Bayard Argentan)

4. Benoît Grasset (ASPTT Toulouse)

5. Stéphane Messi (Hyères Toulon Provence)

(…)

14. Jérôme Chatry (ASE Section Handisport)

15. Thu Kamkasomphou (Hyères Toulon Provence)

16. Claire Mairie (Roncq)

N2 assis

1. Julien Michaud (TTC Laurentin)

2. Laurent Papin (La Roche Vendée)

3. Benoit Besset (ASPTT Romans)

4. Tristan Pierrot (TT Joué-lès-Tours)

5. Nicolas Antier (Niort TT)

(…)

14. Michel Le Boulbar (F.O.L.C.L.O.)

N2 debout

1. Thomas Bouvais (Eaubonne)

2. Elias Debeyssac (CAM Bordeaux)

3. Bastien Grundeler (O. Reims TT)

4. Robert-Claude Soria (ASE Section Handisport)

5. Stéphane Hervé (TTGF Angoulême)

(… )

14. Nicolas Gaze (ASUL Lyon)

15. Valérie Brunet (Vaillante Angers).

Autres articles sur ce thème : Actualité / Tennis de table
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page