A+A-

Thonon a frappé fort

20 octobre 2015

Nationale A – Saison 2015-2016

Huit jours après sa défaite initiale à Bordeaux, le TCH n’a fait qu’une bouchée de Meylan, en laissant le club grenoblois à plus de quarante longueurs au coup de sifflet final.

basketPour son premier match à domicile de la saison 2015-2016, Thonon a gâté ses supporters samedi soir en infligeant une cinglante défaite aux visiteurs meylanais, qui sont repartis chez eux avec une grosse valise (81-40). Vainqueur l’an passé sur le parquet des chablaisiens, le MGH a visiblement manqué cette fois d’agressivité face à une équipe qui s’est battue sur tous les ballons, et dont le jeu collectif a souvent pris de vitesse la défense grenobloise. L’américain Malcom Wright (27pts), très adroit à mi-distance, et le tandem Dramé-N’Diaye, affûté en contre-attaque, ont dominé de bout en bout un rencontre où l’ancienne internationale Annabelle Alix-Picut a été aussi très efficace sous le cercle (8 pts).

Une semaine après sa courte défaite à Meaux, Le Puy en Velay a encore montré beaucoup de résistance devant une équipe de Cannet plus complète, qui a fait la différence au cours des six dernières minutes, après la sortie sur blessure du pivot Omar Zidi. Les auvergnats ont payé cher leur mauvaise entame de match, et malgré un excellent troisième quart-temps remporté 21 à 17, ils ont encaissé au final une sévère défaite qui ne reflète que partiellement la physionomie de la partie (46-63).

Bordeaux remet ça

Décidément, les girondins restent la bête noire de Toulouse, encore battu ce week-end à domicile par l’équipe qui l’avait privé d’une participation au Final-Four la saison dernière. Bordeaux qui a remporté tous les quarts-temps de la rencontre, a déroulé le jeu qu’il fallait autour d’un groupe de très jeunes joueurs, qui permet d’ailleurs à l’entraîneur Luc-Daniel Lacombe de présenter un cinq majeur à 19 points sur le terrain. Le TIC où Moktar El Ghazzioui présent samedi soir, pourrait bientôt rejoindre Blanquefort et qui attend toujours l’arrivée de Nazif Comor, a subi le jeu de son adversaire après la pause, sans jamais pouvoir réduire l’écart par la suite (54-72).

Le CS Meaux en visite à Clichy, n’a pas eu à forcer son talent pour battre une formation décimée par trois absences et à court de solution sur ses rotations. Avec Mehidi et N’Tadi malades, puis Sylvain Deregnaucourt renvoyé définitivement à la maison le jeudi précédent, les joueurs clichois réduits à sept ont tout fait pour rester dans le match le plus longtemps possible, en montrant de l’agressivité de chaque coté du terrain.

Ce fut toutefois insuffisant pour renverser une situation déjà très compromise à mi-parcours (16-33), d’autant que Van De Kuilen (18 pts-5 rbds-6 interceptions) et Poggenwisch (14 pts-12 passes) étaient dans un bon jour. L’entraîneur de Clichy Jérôme Sayag retenait toutefois l’attitude positive de son groupe et le sérieux de ses lignes arrières, notamment Joseph Kemgang (12 pts) et l’américain Ryan Martin (16 pts), qui n’a pas raté ses débuts avec son nouveau club.

Hyères poursuit sa course en tête du championnat de Nationale A, après une seconde victoire ramenée à l’issue de son court déplacement à Marseille (54-74).

Détail des rencontres Classement de la Nationale A (2ème journée)

/A. Daviré

En partenariat avec Sport et Handicaps

Autres articles sur ce thème : Actualité / Basket
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page