A+A-

Un sport à la mode

30 mars 2018
Le football est un sport universel, il est donc proposé à tout type de personne en situation de handicap qui s’adonne au plaisir de la balle ronde, qu’elle soit sourde, en fauteuil, déficiente visuel ou debout. Le foot Mal-marchants a ses adeptes et se verrait bien se développer encore plus dans les années à venir.

La Coupe de France jeunes ayant lieu ce week-end de Pâques à Brest, avec une vingtaine d’équipes alignées composées de footballeurs debout âgés de 10 à 20 ans, c’est l’occasion d’en savoir un peu plus sur ce sport qui n’a pas encore de commission au sein de la FFH mais qui révèle un véritable potentiel de pratiquants. Marion Pineau du Pôle Développement de la FFH : « Nous avons environ 250 jeunes qui pratiquent régulièrement la discipline et nous en attendons près de 140 sur les deux jours de compétition de cette Coupe de France. Ce sera la 22e édition de ce trophée et nous avons à cœur de le pérenniser afin d’attirer encore plus d’adeptes, même parmi les adultes ».

Calqué sur le modèle du Futsal à 5 chez les valides, la pratique se révèle être donc plutôt facile d’accès avec la possibilité d’une succession de matches sur une journée, chez les jeunes les deux périodes de jeu durent 7’ chacune, 10’ chez les adultes, et une ouverture sur bon nombre de handicaps debout qu’ils soient de membres inférieurs, supérieurs, visuels ou liés à la motricité. Proposé dans les centres pour un public jeune, le foot mal-marchants existe également à l’extérieur avec les adultes mais n’a pas encore l’organisation qui lui permettrait d’avoir un championnat régulier et une équipe de France. « Nous souhaitons vraiment mettre en place une commission afin d’assurer le développement de la pratique sur le territoire, précise Marion Pineau, il faut d’abord structurer la discipline, une équipe de France en découlera ».

Après Brest et les jeunes, où les centres, les comités et les clubs composeront les deux groupes (open et handicaps plus lourd), c’est le Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne, qui accueillera la 5e Coupe de France adultes dans le courant du mois de mai avec la présence annoncée d’une vingtaine d’équipes. Alors, amoureux du ballon rond, curieux, en mal de dépense physique, ou désireux d’intégrer un collectif, n’hésitez pas à vous rapprocher de la fédération afin de faire partie de l’aventure du foot mal-marchants qui pourrait bien être à la mode dans un futur proche. // R. Goude

 

Autres articles sur ce thème : Actualité / Foot à 5
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page