A+A-

Entretien avec Rudi Van Den Abbeele

16 septembre 2019
Fondateur du club handisport de Bourgoin-Jailleu en 1976, Rudi Van den Abbeele, le préside depuis trois ans. L’ancien nageur et athlète international handisport, nous explique sa méthode pour mobiliser des bénévoles.

Pourquoi ne devenir président que depuis trois ans ? 
Le président bénévole, à 75 ans, a eu envie de prendre du recul tout en restant au club. Aujourd’hui, on demande aux dirigeants bénévoles de plus en plus de missions administratives. Un volontaire aime aider, mais il est plus difficile de trouver ceux qui doivent assumer des responsabilités proches de celles du monde de l’entreprise.

Il est donc plus compliqué, aujourd’hui, de mobiliser et de fidéliser des bénévoles ?
Pas forcément de fidéliser. Ceux qui étaient là il y a 40 ans, le sont toujours. Tout le monde ne peut pas, par exemple, transférer un adulte tétraplégique de son fauteuil de rugby à celui de son quotidien. Avec des disciplines qui se développent autour de personnes en situation de grand handicap, les bénévoles sont un peu plus spécialisés. Ils ont davantage un rôle d’accompagnateur. Certaines formes de bénévolat, dans le mouvement, demandent une vraie formation. (…)

Lire la suite de l’entretien

Propos recueillis par J. Soyer/ Photo : 

 


À lire aussi 

Handisport Le Mag’ 176 est sorti !

Autres articles sur ce thème : Magazine
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page