A+A-

Suivez jour après jour le championnat du monde

14 novembre 2019
Du 7 au 15 novembre, l’équipe de France d’athlétisme handisport affronte l’élite mondiale lors du championnat du monde World Para-Athletics. 1600 athlètes venus de 124 pays sont déterminés à embalés les chrono, à un an des Jeux Paralympiques de Tokyo. Retour sur la compétition jour après jour.

Mercredi 13 novembre : Trois médailles se sont offertes à l’équipe de France ce mercredi avec Dimitri Pavadé, Mandy François-Elie et Timothée Adolphe

On s’était pris à rêver d’une deuxième médaille d’or pour Timothée Adolphe sur le 100m T11, après le 400m, mais il nous aura tout de même offert une incroyable médaille d’argent avec en prime un record d’Europe à la clé en 11’’03. Difficile de faire la fine bouche avec un tel chrono et un tel adversaire comme Lucas Prado, qui établit un nouveau record des Championnats en 10’’95. Il aura manqué peut-être un peu de fraîcheur au Français qui en est déjà à cinq courses, dont deux tours de piste, alors que la Brésilien ne participe qu’au 100m.

La grosse cote du jour est pour Dimitri Pavadé et sa médaille d’argent au saut en longueur T64. Le Réunionnais a pulvérisé son record personnel de 33cm pour atteindre les 7,25m, dès son premier essai, derrière l’intouchable allemand Markus Rehm (8.17m). Plutôt en position d’outsider avant ces mondiaux, le trentenaire s’est ouvert de biens beaux horizons et va dorénavant avoir un statut à défendre.

Pour son entrée en lice dans la compétition, Mandy François-Elie a pris le bronze sur le 100m T37 en 13’’37 (13’’29 en séries). Premier temps des bilans 2019, la recordwoman du monde (13’’10) obtient une nouvelle médaille dans un grand championnat et confirme qu’elle est toujours prête le jour J. Le 200m et le relais l’attendent.

Les autres finalistes du jour : Jean-Baptiste Alaize termine 8e de la longueur T64 avec un saut à 6.59m, Julien Casoli prend la 9e place du 5000m T54 en 10’36’’38, Alexandre Dipoko-Ewané bat son record de la saison avec un saut à 1.83m à la hauteur T47.

En séries, Clavel Kayitaré se qualifie pour la finale en prenant la 3e place avec un chrono de 13’’17, mais David Gerber 6e du 100m T13 (11’’77) et Angélina Lanza 4e du 200m T47 (26’’47 meilleure performance personnelle de la saison) sont éliminés.

Au tableau des médailles, la France est 30e avec 4 médailles (1or, 2 argent, 1 bronze) dans un classement dominé par la Chine qui compte 51 médailles dont 23 en or. 


Ce jeudi, on suivra les finales de Marcelin Walico au javelot F57, de Rose Vandegou au poids F41 ainsi que les séries de Mandy François-Elie (200m T37) et du relais 4x100m universel. À noter également la finale de Gloria Agblemagnon au poids F20, épreuve ouverte aux athlètes Sport Adapté.


Julien Héricourt, Directeur sportif de l’athlétisme :  « J’ai aimé la détermination de Dimitri Pavadé dès son premier essai à la longueur T64 dans la foulée du record d’Europe du 100m T11 de Timothée Adolphe et de Bruno Naprix. On sentait qu’il allait se passer quelque chose d’extraordinaire aujourd’hui et ce sont 3 médailles qui viennent s’ajouter sur notre drapeau tricolore. Un drapeau qui nous suit au stade, sur le terrain d’échauffement comme à notre hôtel. J’ai aimé aussi le clan français réuni derrière chaque athlète engagé dans le programme de compétition et les encouragements des plus jeunes qui ont donnés de la voix. Hâte de retrouver dès ce jeudi, Mandy François-Elie sur le 200m qui a déjà cette envie de remporter un tout autre métal que le bronze du 100m ».

Rédaction : R. Goude / Photo : F. Pervillé

 

Chaque jour, la compétition en images

© F. Pervillé


Suivre la compétition 

Regardez la compétition en direct live

Retrouvez la compétition sur les réseaux sociaux
>> Facebook 
>> Twitter 
>> Instagram 


À lire aussi 

La compétition, mardi 12 novembre

L’athlétisme ouvert à tous

Et si vous rejoigniez un club handisport ?

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme / Haut niveau
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page