A+A-

Le Handisport Santé

Tout le monde le sait, la pratique régulière d’une activité physique, même à intensité modérée, a des effets bénéfiques sur l’amélioration de la santé. Des études scientifiques récentes apportent aujourd’hui la preuve que sédentarité et manque d’exercice constituent les principaux facteurs de risque pour la santé.Il y a aujourd’hui un enjeu véritable de santé publique autour de la lutte contre l’inactivité, conséquence de notre mode de vie actuel.

La Fédération Française Handisport souhaite proposer à ses licenciés et à ceux qui ne le sont pas encore, une véritable offre de pratique différente dont l’objectif reste le bien-être et à minima le maintien des capacités physiques du pratiquant, quelles qu’elles soient.

Le Handisport Santé répond aux préoccupations des personnes qui veulent être bien dans leur tête et dans leur corps.

Le Concept

Le Sport-Santé est un concept fondé sur la gestion du capital santé de l’individu par l’activité physique.

Le sport santé dans toute sa dimension correspond à une approche du sport (de l’activité physique) différente puisque ce dernier devient un outil au service du capital santé (dans son maintien ou son développement) de la personne. Il s’agit donc d’une approche de l’activité dans le respect de l’intégrité physique et psychologique du pratiquant à court comme à long terme, qu’il soit compétiteur ou nonet il se décline essentiellement en prévention primaire (pour tout le monde même les « bien portants »).

Pour cela, il tient compte à la fois :

Il peut donc améliorer les capacités fonctionnelles mais doit permettre de retrouver et maintenir un potentiel moteur efficace et de réduire de manière significative les effets négatifs et la détérioration provoqués par le handicap, l’inactivité mais aussi le vieillissement.


Pour qui ?

Le Handisport Santé est accessible à tous les licenciés de la Fédération et à ceux qui aimeraient nous rejoindre. On peut cependant différencier plusieurs profils de bénéficiaires dans les offres qui sont faites aujourd’hui :

Le Handisport-Santé, qui s’intéresse :

Le sport sur ordonnance qui concerne (chez nous) :


Pourquoi ?

Comme abordé en introduction, notre société a engagé une course contre la montre pour lutter contre les effets nocifs de l’inactivité et de la sédentarité. La Haute Autorité de Santé, dans le « Guide de promotion, consultation et prescription médicale d’activité physique et sportive pour la santé – chez les adultes », déclare que :

« L’Activité Physique est un déterminant majeur des l’état de santé, de la condition physique (en particulier de la capacité cardio-respiratoire et des aptitudes musculaires), du maintien de l’autonomie avec l’avancée en âge et de la qualité de vie des populations à tous les âges de la vie. L’Activité Physique intervient dans les préventions primaire, secondaire et tertiaire de nombreuses maladies chroniques et états de santé. »

Nombre de personnes handicapées aujourd’hui ne pratiquent pas d’activité physique. Soit parce que l’offre de pratique ne correspond pas à leurs besoins, leurs envies, soit parce qu’ils considèrent qu’elles sont trop âgées ou trop handicapées et qu’elles ne pourront pas suivre.

Aujourd’hui toute personne, quelles que soient ses capacités physiques, son âge ou son lieu de vie, devrait pouvoir accéder à une activité physique régulière minimale. C’est pourquoi la Fédération française Handisport se lance dans ce défi !


Comment ?

La Fédération française Handisport met en place dès 2020, des programmes Handisport-Santé ouverts à toutes les personnes souhaitant pratiquer une activité physique régulière en toute sécurité, à son rythme et en fonction de ses besoins pour se sentir mieux dans sa tête, dans son corps et dans sa vie.

Pour mener un programme Handisport-Santé, l’encadrant choisi l’activité physique ou le sport en fonction de la motivation des pratiquants et des effets physiologiques attendus en termes d’amélioration sur les différentes composantes de la condition physique : capacité cardio-respiratoire (endurance), aptitudes musculaires (force, endurance et puissance musculaire), souplesse musculo-articulaire et aptitudes neuro-motrices (équilibre, allure, coordination)

L’objectif visé à long terme est de modifier durablement les habitudes de vie afin que la personne s’engage dans une pratique régulière. Cela ne pourra se faire qu’en s’appuyant sur ses motivations et en travaillant sur son ressenti et ses connaissances afin de lui permettre de sentir les effets bénéfiques et non plus de s’appuyer sur ses croyances.


En quoi consiste un programme Handisport-Santé ?

Il s’agit d’une offre de pratique qui répond à plusieurs exigences :

Les formes de pathologies étant nombreuses et différentes d’un individu à l’autre, il est très complexe de se baser sur une « norme » et force est de constater qu’il existe très peu d’études statistiques dans ce domaine. La démarche consistera alors à effectuer des bilans individuels dans les différents domaines cités et de les comparer à ceux de l’évaluation suivante pour mesurer les progrès réalisés chez cette personne.

Il est préconisé le maintien d’un minimum d’activité physique même pendant les vacances scolaires.


Qui peut l’encadrer ?

Toute personne sensibilisée au sport santé et souhaitant mettre en œuvre une activité en adéquation qui s’est formée au programme Handisport-Santé avec la Fédération Française Handisport

L’encadrant handisport-santé est un technicien de la pratique handisport et non un technicien d’une activité physique et sportive.


La formation proposée

Elle s’organise en 2 temps mais selon son projet, l’encadrant handisport peut ne participer qu’au 1ermodule :

 


Pour aller plus loin : “Le sport autrement, du loisir à la compétition”

 

Le-Sport-autrement“Le sport autrement” est un ouvrage consacré aux sportifs handicapés, qu’ils soient de haut niveau ou amateurs. Rédigé par une équipe de médecins spécialisés, œuvrant ou ayant œuvré à la Fédération Française Handisport, ce livre offre une approche complète des pratiques handisport. Véritable mine d’informations, ce livre donnera aux personnes concernées l’envie de se lancer ou l’audace de reprendre une activité sportive.

« Plutôt que de se demander quels sont les bénéfices à attendre d’une pratique sportive, ne serait-il pas plus pertinent de se poser la question des risques que l’on court à ne pas faire d’exercices physiques ? »

“Le sport autrement”, ouvrage collectif : Docteurs Domique Pailler, Jean-Claude Druvert, Éric Laboute et Jean-Bernard Piera, de la Fédération Française Handisport.

Paru en octobre 2013 aux Éditions Chiron, 23 €

Commander le livre

 

 

PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page