Aller sur le site
A+A-

HANDISPORT : TRAJECTOIRE GAGNANTE VERS 2024

16 septembre 2021
Le 5 septembre 2021, la flamme des Jeux de Tokyo 2020 s’éteignait une dernière fois, avec une moisson paralympique exceptionnelle de 54 médailles remportées par l’ensemble de la Délégation Française, emmenée par le Comité Paralympique & Sportif Français. Aujourd’hui, à l’heure des bilans et des comptes, la Fédération Française Handisport (FFH) avec 74% des médailles remportées durant les Jeux Paralympiques, soit près de la moitié des podiums de l’équipe de France unifiée, olympique et paralympique, est fière de partager la réussite de ses sportifs avec toutes celles et ceux qui se sont inscrits dans une démarche collective de haute performance et de succès, sur la trajectoire qui mène à Paris 2024.
 

#TOKYO • CONTRAT REMPLI

 

Au lendemain des Jeux Paralympiques de Rio en 2016, le paysage sportif a évolué très rapidement, dans la perspective des Jeux de Paris 2024, à domicile. Le Ministère des Sports, relayé par l’Agence Nationale du Sport à partir de 2019, a fixé des objectifs ambitieux au mouvement sportif et en particulier à la Fédération Française Handisport, avec un cap de médailles à atteindre à Tokyo de 28 unités, identique au total global atteint à Rio par l’ensemble de la délégation tricolore en 2016 (dont 25 pour la FFH qui a perdu depuis la délégation sur 3 titres obtenus en judo, tennis et voile).

Malgré la perte en janvier 2017 de plusieurs délégations ministérielles, notamment dans 5 sports du programme paralympique, les sportifs et cadres handisport ont maintenu le cap, et même dépassé l’objectif de la mission « Tokyo 2020 », avec 12 médailles supplémentaires.

 

Equipe de France de tennis de table – Photo CPSF

40 des 54 médailles remportées par la France aux Paralympiques sont à mettre à l’actif des sportifs de la FFH, soit 74% des podiums des Bleus sur un Programme Paralympique qui relève à 80% de la Responsabilité Handisport. Dans le détail cela représente 7 des 11 titres paralympiques français (63%), 11 médailles d’argent sur 15 remportées (73%) et 22 de bronze sur 28 (78%).

Ce total exceptionnel de 54 médailles classe la France à la 14ème place du classement des nations, en raison d’un manque d’or (12ème à Rio en 2016 avec 28 médailles dont 9 en or). Avec les 33 médailles (10 d’or, 12 d’argent et 11 de bronze) obtenues par les Olympiens, l’Equipe de France unifiée, toutes forces associées, olympiques et paralympiques, est rentrée du Japon avec 87 médailles.

La Fédération Française Handisport contribue ainsi à près de la moitié du palmarès français olympique et paralympique de Tokyo 2020, avec 46% des médailles remportées pour cette seule et même équipe de France Unifiée Olympique et Paralympique.

 

Quelle fierté face à ce bilan ! L’image marquante restera le professionnalisme et la détermination de nos sportifs et de l’ensemble de nos staffs. J’ai une pensée pour tous les clubs et comités territoriaux qui ont accompagné nos Bleus depuis leurs débuts.
Je veux saluer les deux porte-drapeaux, Sandrine Martinet et Stéphane Houdet, qui ont débuté chez handisport, et qui ont fait briller les Fédérations de Judo et de Tennis au Japon. Une mention spéciale enfin pour notre immense championne, Marie-Amélie Le Fur, qui a mis un terme à sa carrière sportive exceptionnelle.

Nous avons, grâce à tous nos athlètes, tous exemplaires, écrit une histoire très stimulante pour inspirer de nouveaux pratiquants et préparer 2024, qui va arriver vite !
Nous avons gagné Tokyo ensemble, rendez-vous à Paris ! 

GUISLAINE WESTELYNCK • PRÉSIDENTE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE HANDISPORT


#MERCI • COLLECTIF GAGNANT

 

Exemplaires et inspirants, la Fédération Française Handisport tient à saluer tous les sportifs qui se sont engagés dans le projet Tokyo 2020, sélectionnés ou non, à remercier tous les sportifs qui ont pris part aux Jeux et à féliciter tous les médaillés. De même, la Fédération tient à remercier pour leur travail de l’ombre les équipes techniques, médicales, paramédicales, administratives ou encore logistiques, mobilisées sans réserve et avec passion dans les coulisses de cette aventure, en amont et au Japon.

Handisport tient à souligner l’engagement direct de plusieurs fédérations homologues, (athlétisme, cyclisme, escrime, football, tennis de table, tir à l’arc), de l’INSEP et ses services, des établissements du Grand Insep. Ils ont contribué à ce succès, sous différentes formes collaboratives aux côtés des experts disciplinaires handisport.

La Fédération tient à saluer l’action, aux origines et au quotidien, de toutes les associations, clubs formateurs de talents, comités territoriaux handisport, commissions sportives fédérales, leurs experts et bénévoles, les entraîneurs personnels, coéquipiers et partenaires d’entraînement. Tous ont contribué à ce bilan exceptionnel des Bleus handisport au sein de l’équipe de France Olympique et Paralympique, aux côtés des brillants athlètes de toutes les fédérations engagées.

Pour la confiance, le soutien et l’énergie qu’ils apportent à notre mouvement et aux différents collectifs, merci à l’ensemble des partenaires institutionnels ou privés, en particulier nos partenaires officiels (EDF, Société Générale, Renault, le Coq Sportif, Décathlon et l’Agefiph), les partenaires associés des différentes disciplines, les partenaires individuels des sportifs, collectivités, entreprises, teams, employeurs, équipementiers… Tous sont complices de ces succès concrets et immuables.

Enfin, merci à toutes les familles et ami(e)s d’handisport, fans, supporters et médias de tous canaux, nationaux et locaux, qui ont entouré, relayé et porté les #Bleushandisport.

 

Dimitri Pavadé – Athlétisme


#DESTINATION • PARIS 2024

 

Depuis plus de 5 ans, la Fédération Française Handisport s’inscrit pleinement dans la dynamique et l’effort collectif de conquête de l’Equipe de France unifiée Olympique et Paralympique, aux côtés des fédérations délégataires.

Forte de son expérience et de sa capacité d’innover depuis 1954, la FFH a su mettre en œuvre sa stratégie de performance et de haute-performance lancée dans le cadre du projet fédéral CAP’24, la faire évoluer régulièrement et la rendre efficiente sur de nombreux terrains. Tokyo 2020, malgré un contexte sanitaire mondial évolutif et instable, des défis de qualification et de préparation de nos sportifs, des reprogrammations sportives permanentes, reste une première étape majeure et réussie, vers notre ambition plus globale de réussite en France en 2024.

La Fédération rappelle que le scénario, aussi éprouvant que positif de Tokyo 2020, s’est façonné autour des sportifs, grâce à l’action entreprise par son pôle performance et sa cellule haute-performance, l’expertise de ses commissions sportives, le soutien amplifié de l’Agence Nationale du Sport et la coopération avec le Comité Paralympique & Sportif Français.

Ce bilan positif s’appuie sur l’ADN de la Fédération Française Handisport, ses valeurs, qui donnent sens à chaque action fédérale, lors d’une journée découverte, une randonnée en pleine nature, un match de basket fauteuil entre ami(e)s ou une finale dans un stade olympique ! Ces valeurs restent la vigilance autour de la singularité de chaque sportif, chaque situation, chaque projet ; la recherche permanente d’autonomie et de liberté du pratiquant en toute sécurité ; et avec pour finalité, un accomplissement sans réserve dans notre société, par une inclusion qui se construit et ne se décrète pas.

Fière de ce succès d’équipe et de ces synergies encourageantes, la Fédération Française Handisport vous donne rendez-vous pour les Jeux Paralympiques d’hiver de Pékin 2022 (4-13 mars), les Deaflympics Caxias do Sul 2022 (Jeux Mondiaux des sourds – 1-15 mai) et les Jeux de Paris 2024 (28 août – 8 septembre).

 

Equipe de France de natation – Photo T NGuyen


#SYNTHÈSE TOKYO 2020


Ces Jeux Paralympiques sont une réussite à tous points de vue. Ces résultats témoignent de la très forte montée en puissance du potentiel de performances des sportifs(ves), accompagnés par un travail remarquable et optimisé des entraîneurs des collectifs, ainsi que des coachs personnels, le tout coordonné par le pôle performance et la cellule Haute performance.

Je tiens à souligner l’esprit de conquête des français sur cette paralympiade qui s’est traduit par un comportement de gagneurs sur le terrain et par une recherche d’amélioration permanente de leurs performances. »

CHRISTIAN FÉVRIER • DIRECTEUR TECHNIQUE NATIONAL DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE HANDISPORT

 

Sur les 84 sportifs de la FF Handisport sélectionnés au sein de la délégation tricolore (153 athlètes, assistants, guides et pilotes au total), en dehors des sports collectifs, 34 sportives ou sportifs ont été médaillés soit 54,9% des sélectionnés dont 6 femmes et un quart d’athlètes de moins de 30 ans.

13 médaillés handisport participaient pour la première fois aux Jeux, dont la moitié à moins de 25 ans. Une représentation et des résultats qui illustrent la volonté fédérale d’assurer la « transmission » entre les sportifs expérimentés et les jeunes talents détectés lors de dispositifs FFH, à l’image du « JAP » (Jeunes à Potentiel) créé en 2010.

Les sportifs de la FFH étaient engagés dans 10 sports, dont la FFH assure au quotidien le développement pour toutes les formes de pratiques, ainsi que la gestion du haut-niveau, sur les 19 où la France était représentée. Le programme paralympique complet en compte 22.

6 disciplines ont permis aux sportifs FFH d’atteindre les podiums paralympiques, à 40 reprises, dont 7 fois accompagnés de la Marseillaise.

On notera la forte contribution du cyclisme tant sur piste que sur route (16 dont 5 titres), du tennis de table (9 dont 2 titres), mais aussi de l’athlétisme (7 médailles) et de la natation (5 médailles), auxquels s’ajoutent les podiums du développé-couché (2 athlètes, 2 podiums) et de l’escrime (1 médaille par équipe).

L’équipe de France de Rugby-fauteuil après des premiers matchs de poule très serrés, contre deux très grandes nations, manque d’un point la demie finale, au goal-average et se classe 6ème.

En tir à l’arc, les archers français réalisent de bons résultats (2 quarts de finale et une 5ème place).

Manquant d’efficacité dans un tournoi relevé, les Bleus du cécifoot signent leur retour dans la famille paralympique par un espoir déçu (8ème).

Enfin Tokyo 2020 aura permis de célébrer la première sélection, historique, d’une équipe française en boccia (9ème).

Photo G. Picout


#MÉDAILLES

Récapitulatif complet des 40 médailles obtenues par les sportives et sportifs de la Fédération Française Handisport, aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.

7 MÉDAILLES D’OR

11 MÉDAILLES D’ARGENT

Axel Bourlon – Photo G. Picout

22 MÉDAILLES DE BRONZE

 


Plus d’infos sur les Bleus handisport à Tokyo

www.bleushandisport.com 

#Tokyo2020 #GagnonsTokyo

Autres articles sur ce thème : Jeux Paralympiques
haut de page