Signalement de violence
A+A-

L’avenir du CCSSF au cœur de l’AG 2023

5 avril 2023

L’avenir du Comité de Coordination des Sportifs Sourds de France (CCSSF) au cœur de l’AG Fédérale 2023

L’assemblée Générale 2023 offre l’occasion d’évoquer l’évolution du CCSSF. Il a été initié des pourparlers afin que la coordination des compétitions internationales de l’ensemble des sports sourds soit en effet accueillie au sein du Comité Paralympique Sportif Français (CPSF).
La Fédération Française Handisport, très attachée aux disciplines sportives qu’elle organise et promeut en faveur des personnes malentendantes et sourdes, accompagne au mieux cette transition.


En accord avec le Comité International du Sport pour Sourds (ICSD) et l’Organisation Européenne du Sport pour Sourds (ESDO), l’Assemblée Générale FFH a voté en 2011 la création et l’accueil du Comité de Coordination des Sportifs Sourds de France.

La perte de délégations de la gestion de certaines disciplines sportives (judo, volley-ball, golf, tennis, …) a modifié le champ de compétences de la Fédération qui a perdu aussi la légitimité à réunir et coordonner l’ensemble des sports pratiqués par les personnes sourdes et malentendantes.

Par ailleurs, la coopération entre la Fédération et le CCSSF est difficile. Le manque de reconnaissance institutionnelle du sport sourd est constamment reproché par le CCSSF à la Fédération. Le CCSSF sollicite donc de s’appuyer sur une autre structure.

Le CPSF pourrait avoir vocation à accueillir un nouvel organe de concertation et de coordination des sports pratiqués par les personnes déficientes auditives, en faveur notamment de la constitution et de la participation de la délégation française aux Deaflympics et à toutes les compétitions internationales.

Une telle évolution doit cependant être préalablement présentée et acceptée par les fédérations internationales concernées (ICSD, EDSO). La Fédération a donc donné mandat au CPSF pour initier des discussions avec ces organismes, et le CCSSF.

Ces sujets d’importance majeure seront évoqués en séance plénière lors du préambule AG. Cette évolution concerne l’ensemble de notre fédération, au-delà du Forum National Sourd, de ce fait non programmé cette année.

Toutes ces démarches ne remettent pas en cause le développement des pratiques au sein de la FFH. Au contraire l’engagement fédéral perdure !

 

Autres articles sur ce thème : Sports sourds
haut de page