Aller sur le site
A+A-

Esport, l’expérience digitale pour tous

29 décembre 2020
Accompagnée par son partenaire historique EDF et l’association CapGame, la Fédération a lancé au printemps dernier sa ligue officielle esport. Près de 200 licenciés se sont déjà défiés tous les week-ends sur les circuits de Trackmania Stadium 2 et sur les terrains de foot de PES 2020. Rencontre avec Jonathan, 36 ans, joueur invétéré de jeux vidéo, membre de la ligue officielle handisport et joueur de basket fauteuil au Toulouse Iron Club.

Découvrez le esport handisport

Comment es-tu arrivé dans la ligue esport handisport ?
Jonathan : Je joue aux jeux vidéo depuis la fin des années 90, j’ai eu toutes les consoles ! Avant mon accident de voiture à l’âge de 19 ans, j’étais sous-officier de l’armée de terre, je trouvais toujours le moyen de jouer au moins une heure par jour, c’est un de mes hobbies. En 2012, j’avais même créé ma chaîne Twitch où j’ai streamé pendant trois ou quatre ans. Pendant le confinement, j’ai reçu un mail de la Fédération Française Handisport annonçant le lancement de la ligue. Je me suis dit « pourquoi pas ? » et je me suis lancé ! Il n’y a pas d’engagement, c’est gratuit… J’avais envie de faire un peu de compétition, de jouer pour le plaisir et de rencontrer d’autres personnes avec d’autres handicaps pour échanger ensemble.

Découvrez la chaîne Twitch de la Fédération Française Handisport

 

Que t’a apporté l’esport handisport ?
Jonathan : En rejoignant le Discord (plateforme de discussion gratuite utilisée majoritairement par les joueurs) handisport, j’ai tout de suite rencontré des gens sympas. Les tournois sont bon enfant. J’aime la compétition, mais pas au point d’écraser les autres, je suis plutôt du genre à aider les autres joueurs. J’ai proposé mon aide à ceux qui ne comprenaient pas les mécanismes du jeu Trackmania Stadium 2, qui voulaient s’améliorer, etc. On se donnait tous des conseils pour progresser, il y avait de l’entraide. Cela m’a rappelé le temps où j’étais en centre de rééducation, à la suite de mon accident de voiture. Là-bas, on apprenait aux nouveaux à s’adapter à leur nouvelle vie en fauteuil, comme d’autres, arrivés avant moi, me l’avaient appris. Cette entraide, cette mentalité, je ne la retrouve que dans le milieu du handicap. Et je l’ai retrouvée sur le discord et sur les compétitions.

Lire la suite de l’interview

Handisport Le Mag’ est gratuit en version numérique. Pour être alerté sa sortie  adressez-nous une simple demande à l’adresse mail abonnement@handisport.org


À lire aussi

Découvrez la Ligue officielle esport FFH

Esport, la compétition accessible à tous

Le Mag’ 181 est sorti !

 

 

PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
Autres articles sur ce thème : Actualité / Esport / Magazine
haut de page