Aller sur le site
A+A-

L’Agefiph impulse le recrutement de plus de 200 alternants en situation de handicap

17 mai 2021

À l’occasion de la coupe du monde de Rugby de 2023, L’Agefiph, partenaire officiel de la Fédération Française Handisport, œuvre auprès du Groupement d’intérêt public «France 2023 » pour impulser, accompagner et sécuriser le parcours vers l’emploi d’une nouvelle génération de professionnels du sport en situation de handicap. Avec l’appui des partenaires emploi – formation – insertion sur les territoires, les 14 délégations régionales Agefiph ont pour objectif de permettre à 200 personnes en situation de handicap d’intégrer des parcours d’apprentissage aux métiers de la gestion du sport adaptés à leurs contraintes. Rencontre avec Catherina Baret, chargée de mission au sein de la Direction de la Mobilisation du Monde Économique et Social.

Quelles sont les valeurs et les missions de L’Agefiph ? 

Catherine Baret : Les 450 collaborateurs de l’Agefiph présents sur l’ensemble du territoire agissent pour développer l’inclusion des personnes en situation de handicap dans l’emploi. Nous construisons et finançons des solutions pour compenser les conséquences du handicap au travail et apportons notre soutient aux acteurs de l’emploi, de la formation et aux entreprises pour que soient pris en compte les besoins spécifiques des personnes en situation de handicap. Grâce à notre observatoire emploi et handicap, nous analysons la prise en compte du handicap dans le secteur de l’emploi, de la formation et dans les entreprises. Enfin, pour accélérer les évolutions en matière de compensation et d’inclusion, nous soutenons la recherche et l’innovation. En 2020, près de 85 000 personnes en situation de handicap ont trouvé ou conservé un emploi avec notre accompagnement.

Qu’est-ce que le « Campus 2023 » ?

C.B : « Campus 2023 » est le Centre de formation d’apprentis (CFA) du Comité d’organisation de la coupe du monde de rugby en France en 2023, qui va accompagner la nouvelle génération des professionnels du sport en France.

Afin d’anticiper l’afflux de milliers de nouveaux licenciés que « l’effet Coupe du Monde » va générer dans les clubs sportifs, le Comité d’organisation France 2023 s’engage à travers la création de « Campus 2023 », Centre de formation d’apprentis (CFA) à recruter 2 023 apprentis dont 10 % en situation de handicap sur trois formations (Bac, Bac+3 et Bac+5) axées sur les métiers d’administration et la gestion des structures sportives, soit 200 personnes environ. Le dispositif est national, avec des centres de formation et des clubs dans toutes les régions.

Pourquoi L’Agefiph est partenaire de ce dispositif « Campus 2023 » ? Quels sont les objectifs en commun de ce partenariat ?

C.B : L’Agefiph intervient en tant que ressource emploi, formation et handicap pour l’ensemble des acteurs engagés dans le projet Campus 2023 au regard de ses priorités stratégiques :

« Campus 2023 » s’appuie et profite de l’expertise de l’Agefiph et de ses partenaires pour sécuriser les parcours des alternants et leur permettre de réussir leur inclusion en club.

Quel type de contrat propose Campus 2023 avec quel rythme ? 

C.B : Il est tout d’abord proposé un contrat de professionnalisation expérimental durant la phase d’intégration qui peut inclure, selon les besoins des candidats, un sas de remédiation et une période de remise à niveau. Ensuite c’est la signature d’un contrat d’apprentissage de septembre 2021 à octobre 2023.

Durant la phase d’apprentissage, l’apprenti est présent trois jours par semaine au sein de sa structure d’accueil et deux jours par semaine au sein de l’organisme de formation.

Trois niveaux de formation avec compétences transversales en support/encadrement de structures sont dispensés : niveau bac : Mention complémentaire Gestion de Projets Sportifs ; niveau BAC+3 : Responsable de structures sportives et niveau BAC+5 : Master en management des organisations sportives.

Quelles structures d’accueil pour l’apprentissage ? Ces clubs/ comités/ ligues représentent uniquement le rugby ?

C.B : Le Groupement d’intérêt public France 2023, en collaboration avec Cap emploi et Pôle emploi, se charge du recrutement et de l’affectation des jeunes au sein des clubs, les ligues régionales ou les comités départementaux de la Fédération française de rugby mais également hors rugby.

La formation ne porte pas spécifiquement sur le rugby mais sur le sport en général pour permettre de mettre à profits et d’utiliser les compétences dans d’autres secteurs. Il est recensé actuellement 1 359 structures d’accueil validées en capacité d’accueillir un apprenti, dont 328 structures hors rugby, 1 031 structures de la Fédération française de rugby.

Quels sont les critères et les modalités (âge, type d’handicap, diplôme, expérience, date de recrutement, date limite de dépôt de candidature, durée et lieu formation) pour suivre et candidater ?

C.B : Le dispositif s’adresse à toute personne éligible à un contrat d’apprentissage. Il n’y a pas de limite d’âge pour les personnes en situation de handicap souhaitant s’engager dans les métiers de l’animation et de la gestion de structures sportives inscrites ou non en tant que demandeurs d’emploi : public souhaitant évoluer vers un environnement de recherche de performance, travail d’équipe, de compétition ; sportif ou non ;  en reconversion (sportifs blessés en reconversion, …) et la liste n’est pas exhaustive.
Les candidatures s’apprécient au regard du niveau de qualification, mais également du profil (motivation, …) et de l’expérience de la personne.

Le dispositif se poursuit uniquement pour les personnes en situation de handicap via le site emploi de l’Agefiph.

Quelles adaptations sont imaginées pour les personnes en situation de handicap lors des formations ?

C.B : Les adaptations sont celles nécessaires pour chaque candidat. Les besoins de compensation seront examinés par les services Ressources handicap formation (RHF) présentent dans toutes les régions. La RHF est un service de l’Agefiph destiné soutenir les projets de formation des personnes en situation de handicap. Elle propose un appui pour identifier et co-construire des solutions de compensation au handicap avec l’ensemble des acteurs du parcours de formation : une aide à la détection des besoins et à la co-construction de solutions de compensation du handicap en formation, en croisant les compétences et expertises complémentaires ; une aide pour accompagner à la mise en œuvre et au suivi des aménagements de la situation de formation ; un appui à une démarche de développement de l’accessibilité des organismes de formation et des CFA dans le cadre d’une situation individuelle.

En savoir plus sur le dispositif campus 2023
 


Quelques mots sur le partenariat entre l’Agefiph et la FFH

Depuis le 4 mars, L’Agefiph et la FFH sont partenaires. Pouvez-vous nous en dire davantage sur ce partenariat fort et ambitieux ? 

C.B : C’est Philippe Ephritikhine, chargé de mission Jeux Olympiques et Paralympiques et partenariats sportifs depuis un an et à l’Agefiph depuis 2009, qui est en charge de ce partenariat.

Avec le thème du sport, l’Agefiph et la FFH s’engagent à mobiliser les entreprises, accompagner des sportifs de haut niveau dans leur parcours professionnel et à œuvrer ensemble pour faire évoluer les représentations autour du handicap au travail. Autour de valeurs partagées, cette convention fixe les ambitions d’une collaboration progressive jusqu’en 2024. Elle s’appuie sur un échange d’expertise et l’organisation d’actions conjointes aux niveaux national et territorial.

Ce partenariat est la concrétisation d’une volonté partagée d’améliorer le recrutement, le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. De par sa pluriannualité, il partenariat souhaite s’inscrire dans la durée et la progressivité des actions mises en place.

Cet accord-cadre a pour fondement et pour ambition de concourir à :

Les axes principaux qui animeront graduellement le partenariat durant quatre ans, visent à :


À lire aussi

Agefiph & FFH, partenaires pour développer l’emploi des personnes handicapées

Soutenez la FFH avec l’appli EDF Sport Énergie

Rencontre avec Louis-Frédéric Doyez, Délégué Général FFH

PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
Autres articles sur ce thème : Actualité / Partenaires officiels
haut de page