A+A-

Championnats du monde sur route

29 août 2017
Les championnats du monde de cyclisme sur route se déroulent à partir du 31 août à Pietermariztburg en Afrique du Sud. En cette année post-paralympique, c’est l’occasion d’intégrer des jeunes et de commencer le travail vers les Jeux Paralympiques de 2020 à Tokyo.

Ils seront sept, six hommes (Quentin Aubague ayant dû déclarer forfait en raison d’une blessure) et une femme, à défendre les couleurs de l’équipe de France durant les quatre jours de compétition sur cette terre de cyclisme du KwaZulu-Natal située au sud-est du pays à près de 600m d’altitude. Sans pression particulière mais avec l’envie de bien figurer, cette sélection tricolore a des atouts pour se montrer aux avant-postes que ce soit en contre-la-montre ou sur les courses en ligne. Jérôme Dupré, Directeur sportif : « On peut toujours espérer quatre à cinq médailles au vu du potentiel de notre équipe mais le cyclisme est une discipline qui a une part d’aléatoire il ne faut pas l’oublier. Alors nous ne partons pas avec des objectifs particuliers en termes de chiffres mais plutôt en termes de comportement en course et de prises d’expériences pour certains ».

Mélange de jeunesse et de maturité, le plus jeune a 19 ans, le plus âgé 43 ans, cette équipe de France aura fort à faire face aux Italiens, Américains et autres Allemands qui dominent le circuit mondial. C’est au sein de leur club respectif que chacun s’est préparé durant l’été, aucun rassemblement fédéral n’a été proposé. « Nous n’avons pas voulu créer de la fatigue supplémentaire avec des déplacements contraignants, explique Jérôme Dupré, nous avons préféré laisser les coureurs dans leur structure locale bien organisée afin qu’il puisse s’entraîner en toute sérénité ».

Si les derniers résultats de Coupe du monde et d’Europe ont alterné le bon et le moins bon, les compteurs sont remis à zéro pour ces mondiaux avec comme idée principale de se donner de la confiance pour les échéances futures. « Ces championnats doivent être le point de départ d’une nouvelle dynamique pour l’équipe de France, insiste Jérôme Dupré, ils ne délivrent pas de quotas pour les jeux, c’est une pression de moins, mais chacun doit déjà regarder vers l’avenir ».

Encadré par un staff de cinq membres, les huit coureurs tricolores sont, à n’en pas douter, prêt pour cette échéance mondiale, point de départ vers Tokyo 2020. // R. Goude

La sélection française

MC2: François Lacroix

MC5: Dorian Foulon

MH2: Rodolph Cécillon

MH3: David Franek, Riadh Tarsim

MH4: Mathieu Bosredon

WC4: Kattel Alençon

 

Retrouvez toutes les informations, la composition en détail de l’équipe de France et les résultats sur paracyclisme-handisport.fr

Autres articles sur ce thème : Actualité / Cyclisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page