A+A-

Bienvenue à tous !

1 février 2018
Concentration, maîtrise de soi, contrôle de sa respiration, œil aguerri, la sarbacane est un sport qui permet à tous les publics, valides ou handicapés, de se confronter aux autres mais aussi à soi-même. Marie-Noëlle Guitton nous présente cette discipline très prisée dans les régions et les départements.

La sarbacane a-t-elle le vent en poupe ou bien est-ce difficile de trouver des pratiquants ?

En premier lieu, ce sport est praticable par tous, valides ou handis, je dirai de 5 à 80 ans. C’est important de souligner que c’est donc un sport grand public et qui est 100% intégration. A la Fédération Française Handisport, il rencontre un grand succès puisqu’actuellement nous comptabilisons 1107 licences pour la présente saison sportive. L’achat de l’équipement qui est à un tarif modeste, 25 € la sarbacane + 12 flèches, facilite bien sûr la pratique de chacun et ne pèse pas dans le budget des établissements adaptés qui désirent faire pratiquer ce sport ou pour les clubs qui veulent créer une section.

Depuis combien de temps ce sport est-il pratiqué et réglementé en France ?

En France, c’est une association nationale qui a tout d’abord développé la sarbacane en valide, il y a une vingtaine d’années. Mais la sarbacane se pratique en handisport depuis plus longtemps, surtout chez les jeunes. Pour ma part, j’ai créé mon club en 2007, à Bessay dans l’Allier, et lors d’un déplacement avec des tireurs handis, sur une compétition sarbacane nationale en 2011, j’ai été  » démarchée  » par Christian février, le DTN actuel, pour prendre le poste de directrice sportive. Nous avons alors mis en place plusieurs challenges régionaux et départementaux ainsi qu’un Challenge national des -21 ans et une Coupe nationale des + 21 ans ouverte à tous. Enfin, nous sommes soutenus par une dizaine de clubs sur l’ensemble du territoire et par bon nombre d’établissements qui accueillent un public en situation de handicap.

Quelles qualités mobilisent ce sport pour bien le pratiquer ?

En premier lieu la concentration. Ensuite la maitrise de soi, de ses émotions et la gestion du souffle avec une expiration qui doit être « sèche ». Tout cela amène de la précision. Notre public est lourdement handicapé mais montre une énorme capacité mentale qui est très importante dans ce sport. Un handicapé peut battre des valides et finir mieux classé dans les compétitions handi-valides.  

Des compétitions internationales sont-elles organisées ?

Hélas, il n’existe pas de compétitions officielles internationales. J’organise chaque année chez moi à Moulins, une rencontre internationale handi-valide le  premier week-end d’octobre, l’Open du Bourbonnais, avec des tireurs qui viennent de Belgique. J’espère que l’Allemagne et l’Autriche se joindront à nous lors de la prochaine édition. Je sais qu’au Canada et au Japon ce sport est aussi pratiqué mais il n’existe pas de fédération internationale pour mobiliser les pays. C’est dommage.

Quels sont vos projets pour les années futures concernant la sarbacane ?

Malheureusement, par manque de temps je vais quitter mon poste en fin d’année 2018. J’aurai souhaité créer un parcours qualificatif qui aurait eu pour conclusion un championnat de France mais le temps m’a manqué. Dans le futur, je souhaite qu’il y ait plus de moyens humains dans la durée pour structurer encore plus la discipline.

Sport non paralympique, la sarbacane peut-elle bénéficiée de l’élan que Paris 2024 est censé donner au Handisport ?

Ce serait un beau challenge de montrer que ce sport est accessible à tout le monde. Valides, handis, jeunes, moins jeunes, hommes, femmes, ce sport est vraiment ouvert à tous. A défaut d’être dans les compétitions, ce serait bien que la sarbacane soit tout de même mise en avant en démonstration ou en initiation, peut-être dans des événements organisés pendant la période des jeux. // Propos recueillis par R. Goude


En savoir plus : infos & résultats

Page Facebook de la Commission Fédérale de Sarbacane


En images : Challenge National Jeunes, Riom / Nov. 2017

Sarbacane / Challenge National Jeunes 2017

Autres articles sur ce thème : Actualité / Sarbacane
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page