Aller sur le site
A+A-

Bilan France Open

13 octobre 2020
Dans le contexte particulier d’un huis-clos, les « France » ont pu se dérouler du 10 au 11 octobre dans la cité phocéenne. Malgré un Mistral omniprésent, la compétition a montré un niveau intéressant et quelques belles perspectives pour l’avenir.

L’athlétisme Handisport a eu ses championnats de France 2020, voilà c’est fait. Malgré le report du mois de mai, une agglomération marseillaise en alerte Covid-19 maximale, un huis-clos imposé par la Préfecture, et un vent qui s’est invité durant deux jours, le comité d’organisation a bien fait les choses, les athlètes ont pu valider leurs efforts à l’entraînement, et la commission sportive constater les états de forme de chacun.

Découvrez les résultats

La solidité des anciens

Julien Casoli, Timothée Adolphe, Mandy François-Elie, Marie-Amélie le Fur, Badr Touzi et Jean-François Maître ont tenu leur rang de leaders de l’équipe de France, tant par leur nombre de titres que leurs performances, malgré des dernières lignes droites avec des vents contraires pouvant atteindre -4m/s.

Le vent de la jeunesse

On retiendra également une jeunesse qui montre le bout de ses pointes et qui commence à représenter l’avenir de l’athlétisme Handisport français. On citera notamment Lola Perrochon et Yoann Bernard, tous les deux doublement titrés chez les -20 ans. Leur nom dans le haut des tableaux des résultats risque de devenir une habitude.

Vive 2021

Si ces championnats de France ont achevé une « drôle » de saison 2019-2020, ils ont démarré également la saison 2020-2021 qui, on l’espère, sera moins tourmentée et amènera tous les athlètes dans les meilleures conditions pour pratiquer leur sport favori.

Julien Héricourt, Directeur sportif : « Malgré le Mistral qui a soufflé tout le week-end, les athlètes ont tenu leur rang sur la piste d’un beau stade, grâce à une belle équipe locale d’organisation. J’espère que nous pourrons installer sur le long terme un meeting à Marseille. Côté piste, nous avons vu des performances encourageantes en ce ‘’début’’ de saison sportive et de nouveaux visages vont venir alimenter, à coup sûr, nos suivis fédéraux pour Paris 2024. Je constate également le lien qui se renforce avec nos clubs et les entraîneurs, c’est une réelle satisfaction ».

Rédaction : R. Goude


Les 8 meilleures performances

FRANÇOIS-ELIE Mandy (Foyal Club Martinique Fort de France) : 27’’79 au 200m (-0,9 de vent)

ADOLPHE Timothée (Saint-Denis Emotion) : 23’’01 au 200m (-1,2)

ADOLPHE Timothée (Saint-Denis Emotion) : 11’’34 au 100m (-2,9)

LE FUR Matie-Amélie (Aj Blois-onzain) : 5m54 à la longueur (+2)

GENEST Manon (La Berrichonne Châteauroux) : 4m44 à la longueur (+2,9)

DE WITASSE THEZY Kévin (Amiens Université Club) : 50’’91 au 400m

TOUZI Badr (Entente Agg. Cergy-pontoise) : 13m43 au poids

TOUZI Badr (Entente Agg. Cergy-pontoise) : 40m14 au disque  


À lire aussi

En savoir plus sur l’athlétisme handisport

Le sport, un levier d’intégration sociale

Portrait : Olivier Donval, au rythme des évolutions du cyclisme

 

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page