A+A-

Grand chelem pour Marie Bochet et 2e place pour la France

13 mars 2015
L’Equipe de France de ski alpin rentre du Canada, avec une très belle deuxième place au classement général, derrière la Russie. Pour l’obtenir, les Bleux ont pu compter sur la suprématie et la régularité de Marie Bochet, qui réalise le grand chelem en s’imposant dans ses cinq courses, comme en 2013 aux Mondiaux à La Molina, et après avoir brillé ensuite à Sotchi ensuite avec quatre titres paralympiques. 

Frédéric François, également très en forme sur ces Mondiaux, a prouvé qu’il fallait compter avec lui en décrochant deux podiums. le premier, sur la deuxième marche, en Super G, puis le second sur la troisième marche du Super Combiné.

C’est avec un brassard noir au bras, en hommage aux victimes de la tragédie argentine, que tous les skieurs de l’Equipe de France handisport de ski alpin se sont élancés pour la dernière journée de compétition de ces Championnats du Monde IPC à Panorama au Canada. 

Marie Bochet : « La compétition s’est passée comme je l’avais rêvée. Je ne faisais pas de fixation sur la défense de mes cinq titres, ce qui m’a permis de ne pas avoir trop de stress et de profiter pleinement de chaque victoire. Pour le Slalom j’ai ressenti plus de pression, peut-être parce qu’il y avait le grand chelem au bout, ou parce qu’Il était important pour moi de faire retentir la Marseillaise hier en mémoire des victimes de l’accident en Argentine, c’est aussi pour ça que toute l’équipe avait décidé, avant la course, de porter un brassard noir. J’ai eu la chance de rencontrer Camille et Alexis aux Etoiles du Sport en décembre dernier. J’ai une pensée très émue pour les familles des 10 victimes de l’accident ! »

Frédéric François : « Je m’étais dit que si je ne gagnais pas de médailles lors des Championnats du Monde, je mettrai un terme à ma carrière. Je n’ai pas remporté celle que je pensais, et j’espérais mieux que le bronze en super combiné. Mais comme ma carrière continue j’aurai d’autres occasions pour aller chercher l’or. »Christian Fémy – Directeur sportif du ski handisport : « Le bilan est très positif, on termine à la deuxième place au classement des nations. Le niveau général a encore augmenté et on a pu le constater sur les pistes très techniques de Panorama. Je suis encore surpris par Marie Bochet. Elle a fait preuve d’une grande maturité à seulement 21 ans. L’enjeu pour elle est de plus en plus important et elle a fait face très sereinement. Le bilan de la saison hivernale est très encourageant. Nous avons une équipe en pleine mutation, et pourtant nous avons remporté des médailles d’or en Championnat du Monde dans les trois disciplines (nordique, snowboard et alpin). On espère qu’il en sera de même pour nos sportifs sourds qui participent aux Deaflympics à la fin du mois en Russie. »

Récapitulatif des médailles françaises 

Marie Bochet (debout) : médaille d’or en Descente, Super géant, Super combiné, Géant et Slalom.
Frédéric François (assis) : médaille d’argent en Super géant et médaille de bronze du Super combiné.

Autres articles sur ce thème : Ski
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page