A+A-

HOP2018: Un record d’affluence

18 juin 2018
C’est dans un stade Charlety en ébullition que s’est clôturé le 2e Grand Prix International de Paris. C’est un record d’affluence cette année avec près de 12000 spectateurs cumulés sur les deux journées, venus assister aux exploits des 350 athlètes venus du monde entier. Côté sportif, les Français ont brillé sur le tartan de Charlety avec de beaux résultats. Retour sur deux journées intenses.

Valentin Bertrand (T37) nous a offert une belle prestation face au champion mondial et paralympique Charl Du Toit en terminant deuxième de sa finale avec un chrono à 55’’61. Le Sud-africain quant à lui remporte le concours général haut la main avec une performance de 51’’26 : « Je suis très heureux de ma performance, c’est encourageant en vue des Championnats d’Europe qui arrivent très prochainement. Cette compétition open est incroyable, sûrement l’une des plus réussie à laquelle j’ai eu l’occasion de participer »

Chez les féminines, Mandy François-Elie (T37) a dynamité la piste parisienne en prenant la première place du 200m debout avec l’excellent chrono de 27’’88. Elle se classera deuxième du 100m, derrière l’Italienne Martina Cairono (T63), en 13’’53*.

Sur le 400m féminin, c’est la Sud-Africaine Arun Liebenberg (T47) qui s’est imposée en 56’’39 tandis que les deux sœurs hongroises Bacsi (T20) prenaient les deux premières places sur le 800m en réalisant le même chrono de 2’20’’, 8 centièmes seulement les ont séparés.

Enfin citons l’Algérienne Nadia Medjmedj (T56) qui a réalisé le doublé poids-disque avec notamment un jet à 9,36m dans le premier lancer.

Chez les messieurs, Petru Ferreira Dos Santos (Brésil/T47) a remporté les 100m et 200m avec des chronos respectifs canons de 10’’50 et 21’’39. A noter la deuxième place de Timothée Adolphe (T11) sur le 200m en 22’’89. Charles du Toit (Afrique du Sud/T37) a été le plus rapide sur le tour de piste en 51’’26.

De son côté, le toujours jeune Pierre Fairbank (T53), 47 ans, a remporté de belle manière le 400m et le 800m fauteuil tandis qu’Alexandre Dipoko-Awane (T46) a sauté plus haut que tout le monde avec un bond à 1,94m au saut en hauteur.

Terminons par la belle prestation du Brésilien Batista Dos Santos (T56) vainqueur des concours de disque et javelot fauteuil.

Jean Baptise Alaize (T64) termine 3e du concours de saut en longueur avec un saut à 6m84 derrière le Brésilien Mate Evangelista Cardoso et le Japonais Ajimu Ashida.. 

Enfin, Marie-Amélie Le Fur est revenue de la plus belle des manières après un an d’absence des pistes. La Française termine 2e de sa catégorie du concours de saut en longueur avec un bond à 5m32 et une position de 4e au concours général. Marie Amélie Le Fur : « Quand on remet la performance dans le contexte dans lequel je reviens, je ne peux qu’être satisfaite ! Cela fait cinq semaines que j’ai repris l’entrainement, je n’ai pas sauté depuis Rio 2016, donc forcément je suis un peu en manque de repères, en recherche de sensations mais le résultat est positif ! Je suis contente d’avoir fait cette performance ici, au HOP avec les filles de l’équipe de France qui concouraient avec moi. Je suis très fière de ce qu’est devenu ce meeting international, nous sommes vraiment dans de bonnes conditions pour faire des performances. Je suis ravie de voir autant de sportifs internationaux médaillés paralympiques présents en France, c’est vraiment une fierté d’avoir ce Grand Prix. »

A la longueur à la chaux, c’est la Brésilienne Costa de Oliveira (T11) qui est montée sur la plus haute marche du podium (5,10m).

A noter, la présence de la ministre des Sports, Laura Flessel, présente pour la cérémonie d’ouverture de cette seconde journée : « Le Handisport Open Paris est un magnifique événement, une jolie fête du sport qui ne saurait exister sans l’aide de nombreux bénévoles. C’est un événement de bon augure à l’orée des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. »

Le village Handisport Ile-de-France

Le Grand Village Handisport Ile-de-France Près de 12 000 personnes sont venus encourager les athlètes sur le HOP 2018. Durant deux jours, l’ensemble des spectateurs, adultes, enfants, valides ou en situation de handicap ont participé aux ateliers découverte et de pratique du handisport : escrime, escalade, tennis de table, parcours fauteuil, quizz sur le handisport…

*Les classements se font à la table de cotation et non pas par catégories de handicap.

Découvrir l’album photo du HOP 2018

 

HOP 2018 / 15 juin

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page