A+A-

Houdet en bronze et n°2 mondial

5 décembre 2016
Trois semaines après leur victoire en Master de doubles, Stéphane Houdet et Nicolas Peifer se sont alignés en simple avec, au final, des fortunes diverses.

houdetLes choses se sont compliquées dès le tirage au sort pour les Français à Londres. Engagés dans la même poule, Stéphane Houdet et Nicolas Peifer faisaient déjà face au Belge, Joachim Gerard tenant du titre et médaillé de bronze à Rio, et au Britannique Alfie Hewett âgé de 18 ans et pourtant médaillé d’argent sur les derniers Jeux Paralympiques.

Le n°1 mondial s’en est le mieux sorti, en concédant une défaite face à Gerard et s’extirpant du piège Hewett en trois sets (4/6 6/4 6/2). Nicolas Peifer, dernier de la poule se voyait lui, écarté des demi-finales. Gordon Reid leader de l’autre poule, devant Stefan Olsson croisa donc le chemin de Stéphane Houdet en demi-finale.

Le n°2 mondial, champion paralympique en titre, face au n°1, l’affiche avait de quoi attiser les curiosités. Un match à double enjeux, puisque outre une place en finale, c’est la place de n°1 au ranking que le vainqueur de ce match s’octroierait.

Mais sur ces courts indoor, la rapidité croissante du jeu proposé par la nouvelle vague de joueurs, n’est pour l’heure pas du goût de Stéphane Houdet « Beaucoup de points se sont joués sur une, deux ou trois frappes de balle. Si ça continue ainsi il faudra orienter les schémas sur le service et le retour. Il n’y a quasiment pas eu de rallyes cette semaine ! ». Battu en deux sets (6/2 6/1) par le Britannique, le vétéran de l’épreuve reconnaît avoir été un ton en dessous à Londres « Les jeunes ont tous été plus forts que moi cette semaine ».

C’est pourtant face au Suédois Stefan Olsson, de 17 années son cadet, qu’il obtiendra finalement une médaille de bronze en deux sets sans appel (6/3 6/1).

Cette saison se termine donc avec un bilan plus positif en double qu’en simple, avec notamment un titre paralympique et une victoire en Masters au côté de Nicolas Peifer. Un tableau de chasse suffisant pour rempiler pour une nouvelle saison « Je vais travailler et me préparer pour l’Australie. Je ferai des analyses tournoi après tournoi. Ce sera plus facile que de se projeter sur un an. »

Les lauréats 2016 :

Messieurs : Joachim Gerard (Belgique)

Dames : Jiske Griffioen (Pays-Bas)

Quads : David Wagner (USA)

Autres articles sur ce thème : Actualité / Tennis
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page