A+A-

Les Français voyagent bien à l’étranger

21 juillet 2015
De Croatie en Papouasie – Nouvelle-Guinée, l’athlétisme handisport tricolore a brillé pour ramener bon nombre de titres internationaux. Pour sa première participation aux Jeux Européens Paralympiques de la Jeunesse (Croatie, 16-19 juillet), l’équipe de France, qui était composée de nageurs, pongistes et athlètes de moins de 18 ans, a ramené 29 médailles dont 9 pour l’athlétisme.

Sous l’œil de Jean-Baptiste Souche, entraîneur national et cadre de la fédération, sept athlètes étaient du voyage à Varzadin afin de s’aguerrir aux joutes internationales, avec l’espoir d’intégrer l’équipe de France seniors dans les années à venir. Même si la concurrence n’a pas toujours été très dense, une médaille reste une médaille et les Bleuets ont fait ce qu’il fallait pour aller chercher les podiums. Lea Mazza s’est distinguée en fauteuil T54, sur 100m et 200m, en remportant l’or tandis que David Gerber, chez les non-voyants T13, est monté sur la plus haute marche du podium en longueur (6m40) et sur la troisième marche sur le 100m (12’’00). Alexandre Dipoko-Ewane, amputé membre supérieur T47, a pris l’argent à la hauteur, Axel Zorzi (T13) et Charlotte Marchais, hémiplégique T35, ont pour leur part pris le bronze sur le 200m debout. On signalera également la 4ème place de Matthias Leroutier (T13) sur le 200m. Jean-Baptiste Souche : « Les jeunes ont eu un comportement exemplaire tout au long du séjour et ont pris avec beaucoup de sérieux leur sélection. Cette expérience de jeux européens est à revivre car elle permet vraiment de connaître le contexte d’une grande compétition internationale où la concurrence, la patience, et la bagarre sur la piste sont démultipliées. Dans deux ans, ces jeux doivent être organisés en Espagne, j’espère que nous y serons ».

JEUX DU PACIFIQUE

À près de 14 000 km de la Croatie, la délégation néo-calédonienne valide participait, sous ses propres couleurs, aux 15es Jeux du Pacifique à Port-Moresby (Papouasie – Nouvelle-Guinée, 4-18 juillet), rendez-vous quadriennal local important ouvert à toutes les îles de l’Océan austral. Parmi l’équipe des « Cagous », surnom donné aux habitants de l’archipel, des athlètes handisport, représentants la France par ailleurs, faisaient partie du voyage sous la conduite d’Olivier Deniaud, entraîneur national. Car la bonne idée de cette compétition est non seulement d’intégrer des épreuves handisport dans le programme valide, mais surtout de les inclure dans le total des médailles du pays. Ainsi sur les 165 breloques ramenées par la Nouvelle-Calédonie (2e derrière le pays hôte et ses 217 podiums) 4 ont été apportées par les athlètes handisport*. Ainsi Rose Welepa, mal-voyante T 12, avec 11m07, et Thierry Cibone, IMC F34, avec 9m37, ont remporté le titre au poids, tout comme Sylvain Bova, non-voyant T13, sur le 100m (12’’34). Marcelin Walico, fauteuil T57, complétant le bon comportement de ses équipiers en prenant l’argent au poids avec un jet à 10m23. Belle démonstration donc de ces athlètes du bout du monde sur lesquels l’équipe de France compte beaucoup. // R. Goude

+ d’infos sur les European Para Youth Games

Classement des nations

Tableau des médailles par disciplines

Photos de l’événement :

Les European Para Youth Games en images

* Thierry Washtine, athlète Sport Adapté, a pris l’argent au javelot (47,80m) apportant aussi sa médaille à la délégation néo-calédonienne.

Autres articles sur ce thème : Actualité / Jeunes
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page