A+A-

Seguin au moins en argent, coup dur pour le Sonar

2 décembre 2015

Championnats du monde de voile, Melbourne (28 novembre-5 décembre)

Damien Seguin, vainqueurs des deux manches de ce mercredi conforte son leadership et s’assure au moins la deuxième place avant la dernière régate de ce mondial, jeudi. Revenu dans la course au titre, le Sonar français a finalement été disqualifié en raison d’un croisement litigieux sur la deuxième manche. Il glisse à la 7e place du général.

Damien Seguin file droit vers le titre de champion du monde. A l’issue de cette journée de mercredi, l’avant-dernière du Mondial disputé à Melbourne (Australie), le skipper tricolore compte dix points d’avance sur son dauphin, l’Allemand Kroeger. « Pour que le titre lui échappe, il faudrait une victoire de l’Allemand cumulée à une douzième place ou pire de Damien, explique Jean-Jacques Dubois, le directeur sportif. Maintenant, le vent est annoncé faible pour cette dernière régate. Et les instabilités constatées tout au long de ce championnat du monde incitent à la prudence. »

Il n’empêche, Damien Seguin vainqueur des deux manches de ce mercredi, s’est offert un confort non négligeable. Il est également assuré de terminer au moins deuxième « C’est bien. Il fait un très bon championnat du monde », se réjouit encore le DS.

Kévin Cantin, lui, a connu plus de difficulté face à ce vent changeant. Seizième à deux reprises aujourd’hui, il perd deux places au général (12e). « C’est dommage car il fait toujours de bons débuts de régate mais n’arrive pas assez souvent à conserver son avantage. Il a tendance à se perdre après le premier portant, analyse Jean-Jacques Dubois. Il va donc batailler demain pour revenir dans le top 10 mais il n’a pas toutes les cartes en main. »

Le Sonar disqualifié

Le Sonar français a, lui, vécu une journée noire. Hors de l’eau surtout. Après avoir entendu le Jury ne pas recevoir l’appel de Bruno Jourdren et de sa bande hier, ils ont donc été disqualifiés de la deuxième manche. Remis en selle par le gain de la première manche de ce jeudi, ils ont enchaîné par une excellente troisième place. Les Australiens, impériaux en début de championnat, marquent le pas. Après sa onzième place de la deuxième course de mardi, l’Australie a encore raté sa journée (10e et 13e), cédant ainsi la tête à l’Angleterre. A l’issue de ces deux manches, les Anglais occupaient donc la tâte de ce mondial à rebondissements avec 31 points, devant l’Australie (35 points) et la France (35 points). Tout était donc à faire lors de la dernière course.

C’était sans compter sur la réclamation des Américains contre les Français. Les Etats-Unis ont contesté un croisement trop proche du bateau français. Le Jury a donné raison à l’équipage Outre-Atlantique. Disqualifié, les Bleus retombent donc à la septième place du général, à 20 points des leaders et 9 du podium. « C’est rageant car leur fin de championnat est de bonne facture, peste Jean-Jacques Dubois. Mais trop de points ont été perdu de la sorte. C’est insupportable. » // J. Soyer

Autres articles sur ce thème : Actualité / Voile
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page