A+A-

Suivez jour après jour le championnat du monde

9 novembre 2019
Du 7 au 15 novembre, l’équipe de France d’athlétisme handisport affronte l’élite mondiale lors du championnat du monde World Para-Athletics. 1600 athlètes venus de 124 pays sont déterminés à embalés les chrono, à un an des Jeux Paralympiques de Tokyo. Retour sur la compétition jour après jour.

Vendredi 8 novembre : « Dur mais pas impossible », c’est ainsi que l’article de vendredi parlait d’une possible médaille de bronze pour Pierre Fairbank en finale du 100m fauteuil T53. Mais voilà, pour trois centièmes c’est une quatrième place qui s’est offerte au Néo-Calédonien de 48 ans, avec un chrono de 15’’00. Il y a toujours le débat de la bonne ou de la mauvaise quatrième place, ce qui est certain c’est qu’il est en forme notre Pierre « sourire », sur une distance où la science de la course ne s’applique pas mais qui pourra lui servir sur de plus longs métrages. Et puis son petit top 4 offre un quota à la France pour les Jeux Paralympiques de Tokyo l’année prochaine.

Du côté de l’autre finale qui intéressait le clan bleu-blanc-rouge, à la longueur masculine T37, Valentin Bertrand et Moussa Tambadou ont respectivement pris la 5e et la 6e place. Si Tambadou réalise sa meilleure performance de la saison, Bertrand prend une place de mieux par rapport aux mondiaux de 2017. Avec un saut au-delà de 6m, son record personnel est à 6,03m. 

Le dernier Français en lice, Julien Casoli, s’est offert une série rapide de 800m T54, ce qui lui donne le droit de participer à la finale de ce samedi grâce à sa 3e place et un chrono de 1’35’’88. Il y retrouvera du costaud avec le Suisse Hug, le Thaïlandais Khongrak, le Chinois Zhang et l’Américain Romanchuk.


Au programme de ce samedi, en plus de cette finale des fauteuils, on retrouvera Angélina Lanza dans la finale de la longueur féminine T47, où elle tentera de faire au moins aussi bien qu’il y a deux ans à Londres où elle avait pris la 3eplace. Valentin Bertrand et Renaud Clerc prendront le départ des séries du 400m T37, tout comme Pierre Fairbank et Nicolas Brignone sur le 400m T53. À noter que Charles-Antoine Kouakou sera au départ des séries du 400m T20, une des quatre épreuves ouvertes aux athlètes Sport Adapté sur ces championnats.

Rédaction : R. Goude / Photo : F. Pervillé

 

Chaque jour, la compétition en images 

© F. Pervillé

 


Suivre la compétition 

Regardez la compétition en direct live

Retrouvez la compétition sur les réseaux sociaux
>> Facebook 
>> Twitter 
>> Instagram 


À lire aussi 

La compétition, jeudi 7 novembre

L’athlétisme ouvert à tous

Et si vous rejoigniez un club handisport ?

Autres articles sur ce thème : Actualité / Athlétisme / Haut niveau
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page