A+A-

28 septembre, Journée Mondiale des Sourds

27 septembre 2019
Samedi 28 septembre marque la Journée Mondiale des Sourds et de la surdité. Célébrée le dernier samedi du mois de septembre, elle a pour principal objectif de sensibiliser la population à la reconnaissance de la culture sourde. L’occasion pour la Fédération Française Handisport de mettre en lumière les disciplines accessibles aux sourds…

Les Deaflympics

Les premiers « Jeux Internationaux Silencieux » ont vu le jour pour la première fois en 1924. Organisée tous les quatre ans, c’est la plus ancienne compétition multisports après les Jeux Olympiques, ouverte exclusivement aux personnes sourdes !

En 2017, lors de la 23e et dernière édition à Samsun en Turquie, pas moins de 2 873 athlètes issus de 86 pays participaient à cet événement international.

À l’instar des Jeux Paralympiques, les Deaflympics concernent également les sports d’hiver.

Une délégation tricolore sera du voyage en Italie du 12 au 21 décembre 2019, pour la 19e édition hivernale.


Top 3 des sports accessibles aux sourds pour la saison 2017-2018 : 
1. Football
2. Pétanque et sports boules
3. Natation

Pour plus d’informations, rendez-vous sans plus attendre sur le document >>> Indices FFH


De nombreuses disciplines accessibles

La Fédération Française Handisport propose de nombreuses disciplines accessibles aux sourds pour une pratique de loisir ou de compétition : athlétisme, boccia, canoë-kayak, cyclisme, escrime, cécifoot, goalball, haltérophilie, natation, plongée subaquatique, randonnée, ski alpin, snowboard, ski nordique, sports boules, tennis de table, tir à l’arc …

Quelle discipline choisir ? Où pratiquer ? Rien de plus simple grâce au >>>  Guide handisport.  


Le dico sport LSF

Réalisé en collaboration avec les sportifs sourds de France, le Dicosports LSF (Langue des Signes Française) traduit en vidéos plus de 700 mots pour être incollable sur le mouvement handisport. 


Accéo, pour l’accessibilité des sourds

En 2015, la FFH a mis en place Accéo, un nouveau service pour faciliter la communication entre entendants et communauté sourde et malentendante.

Pour y accéder, il suffit d’avoir une connexion internet et d’être équipé d’une webcam et d’un haut-parleur. Les utilisateurs sont ensuite invités à installer l’application, puis à choisir le moyen de communication souhaité. Lorsque la personne sourde souhaite passer un appel téléphonique ou converser avec une personne, sa demande est alors prise en charge par un interprète ou un transcripteur qui se charge de mettre l’utilisateur en relation avec son interlocuteur.  

Plus d’informations 

 


À lire aussi

Acceo, être à l’écoute de tous nos licenciés…

Plus de 700 mots sur le Dicosport LSF !

Championnat du monde d’ocean racing, vers une compétition inclusive ?

 

Autres articles sur ce thème : Actualité
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page