Aller sur le site
A+A-

Rencontre avec Françoise et Jean

30 novembre 2020
Une fois par mois, nous partons à la rencontre de ces personnes qui donnent de leur temps pour la FFHandisport et qui s’investissent chaque jour pour faire bouger les lignes, que ce soit dans un club ou un comité. Pour le portrait du mois de novembre c’est le couple Freydrich, Françoise et Jean, qui a répondu à nos questions sur son engagement et son long parcours de bénévolat au sein du mouvement handisport.

Quel est votre rôle actuel au sein de la FFHandisport ?

 

Françoise Freydrich : Je suis bénévole au comité départemental de la Drôme et au club handisport de Valence. Avec Jean, nous intervenons au niveau événementiel et majoritairement sur des missions de nature logistique.

 

 

Jean Freydrich : Je suis grand électeur à la FFH ! Je fais également partie du club handisport de Valence et du comité départemental de la Drôme.

 

 

Quelle est votre motivation au quotidien ?

Françoise : C’est très intéressant de travailler avec des personnes en situation de handicap quand on est valide, surtout quand on évolue dans un milieu que l’on ne connait pas. On a eu la chance d’avoir une ouverture et une autre vue sur le handicap ! On apprécie donner de notre temps et mettre nos compétences au service du mouvement. Que ce soit au comité ou au sein du club, l’atmosphère est plaisante et les gens que l’on côtoie savent fédérer ! Enfin, je trouve que l’organisation est toujours excellente et bien structurée, ce qui facilite le quotidien.

Jean : L’ambiance dans le comité et dans le club ! La personnalité des gens que l’on rencontre au quotidien, et notamment celles au sein du comité, participe grandement à notre motivation et à la volonté de poursuivre notre engagement.

Avez-vous un métier à côté ?

Jean : J’ai travaillé dans une chambre consulaire en tant que responsable économique et responsable de formation, à la Chambre des Métiers !

Françoise : Pour ma part, j’étais professeure des écoles. On est tous les deux retraités et on poursuit des actions de bénévolat en plus de notre engagement à la Fédération !

Un événement passé vous a-t-il marqué ?

Françoise : Chaque année, on participe à l’organisation du Challenge Fauteuil Tout-Terrain à Valdrôme et j’ai vraiment envie de parler de cet événement (qui aurait dû fêter ses 10 ans cette année) car il y a toujours eu une ambiance formidable entre les handi et les bénévoles. Tout le monde est toujours très heureux de se retrouver d’année en année. Le comité a même reçu le trophée handisport de l’Evénement en 2011 !

Jean : J’ai envie de citer les Jeux de Neige et Montagne qui ont eu lieu en 2010 et qui ont été le premier événement handisport auquel j’ai participé, ainsi que les Jeux Nationaux de l’Avenir handisport de 2013 et 2019, à Valence ! Ce sont les trois événements qui m’ont le plus marqué, avec évidemment le Challenge Fauteuil Tout-Terrain.

À vos yeux, quelle est votre plus grande réussite ?

Jean : La réussite des Jeux Nationaux de l’Avenir Handisport, justement ! Lors de l’édition 2019, on a vu que tout avait été mis en place pour organiser de la meilleure des manières ce bel événement. De par l’ampleur de cette manifestation, on a pu voir les retombées de notre travail au quotidien, ce qui procure un vrai sentiment de satisfaction.

Françoise : La fierté de faire partie d’une équipe performante et des retours qu’on a eu sur le succès de l’ensemble de ces Jeux !

Pouvez-vous nous raconter votre entrée dans le mouvement ?

Jean : Je suis rentré dans le cycle handisport par le biais du comité départemental du ski, en 2009 ! Un jour le président m’a parlé des Jeux Neige et Montagne, organisés par les comités départementaux handisport, qui avaient pour but de faire découvrir les plaisirs de la glisse et des sports d’hiver à des jeunes handis. On m’a demandé si je souhaitais participer à l’organisation et c’est comme cela que la belle histoire a commencé !

Françoise : J’étais monitrice fédéral de ski et après avoir accompagné des jeunes sur le même site que ces fameux Jeux Neige et Montagne, j’ai accompagné Jean à la soirée de gala le soir-même et j’ai fait la connaissance de Karine Charrat. Par la suite, ils m’ont proposé de rentrer dans le mouvement !

Qu’est-ce que votre rôle vous apporte sur le plan personnel ?

Jean : C’est d’abord un plaisir de voir ce qu’on peut faire, ce qu’on peut apporter et les responsabilités que l’ont peut assumer. Faire en sorte que tout soit parfait sur place quand les sportifs arrivent sur un événement !

Françoise : Faire partie d’une belle équipe de travail et voir la joie que le sport peut procurer aux pratiquants ! Je me souviens d’avoir vu des étoiles dans les yeux d’un jeune ayant découvert le fauteuil tout-terrain. C’est une formule que l’on lit dans les livres, mais lorsqu’on le voit dans les yeux de quelqu’un, c’est extraordinaire. Les échanges sont vraiment enrichissants ! On donne mais on reçoit aussi beaucoup.

Est-ce qu’une personne en particulier vous a marqué ?

Jean : Pour moi c’est Marc Fouard, le président du comité départemental ! Il a tout fait pour rassembler les gens et que ces derniers donnent de leur temps pour le cause du handicap. Il a su fédérer à travers ses équipes et je pense que c’est l’un des présidents qui donnent le plus de lui !

Françoise : C’est aussi la personne a qui j’ai pensé, car c’est un grande monsieur qui a de grandes qualités humaines. J’ai aussi envie de citer Karine Charrat et Wilfried Gaudin, qui sont des personnes extraordinaires et qui font preuve de beaucoup de maturité. Enfin, j’ai en tête tous les jeunes sportifs que l’on a croisé et qui nous ont marqué par leur simplicité et leur approche somme toute normal de leur handicap !

Une phrase pour convaincre quelqu’un de se lancer dans le mouvement ?

Françoise : Rejoignez le comité de la Drôme car l’essayer, c’est l’adopter !

Jean : Viens à moi, tu verras et tu y resteras !

Rédaction : S. Grandol

Devenez bénévole au sein d’une commission sportive, d’un comité régional, départemental ou au siège de la fédération en rejoignant la Handisport Family. Plus d’infos

 


À lire aussi 

Rencontre avec Galo Perez

 

PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
Autres articles sur ce thème : Actualité / Ils font le mouvement / Portrait
haut de page