Aller sur le site
A+A-

Une formation multisports structurante

23 mars 2021
Le comité régional Handisport Occitanie organise la formation « animateur fédéral polyvalent » du 29 mars eu 1er avril prochain dans le département de l’Aveyron. Cette formation multisports se donne pour objectif de développer les compétences des stagiaires pour leur permettre d’encadrer des personnes en situation de handicap en toute sécurité. Rencontre avec Myriam Legras, responsable pédagogique, qui accompagne les territoires dans l’organisation pédagogique de cette formation.

Quel est l’enjeu pour les comités régionaux de mettre en place une telle formation ?

Myriam Legras (ML) : Les formations sont avant tout des outils de développement des projets de territoires. Plus précisément certaines régions peuvent orienter cette formation en direction des bénévoles déjà en place dans leurs structures affiliées ou pour structurer une école de sport par exemple, alors que d’autres cibleront des stagiaires en dehors du mouvement afin de mobiliser de nouveaux encadrants dans leurs structures ou d’affilier de nouvelles associations.

 A qui s’adresse cette formation ?

 ML : Cette formation s’adresse à tous les bénévoles des clubs Handisport ou de structures externes telles que les établissements médico-sociaux. Il s’agit d’un premier niveau de formation ouvert à tous, puisqu’aucune qualification n’est exigée à l’entrée en formation.

 Quels sont les objectifs pédagogiques de cette formation ?

 ML : L’objectif principal est de savoir encadrer en toute sécurité des activités sportives accueillant des pratiquants en situation de handicap. L’enjeu complémentaire est également d’acquérir des repères permettant d’animer une pratique multisports.

Quelles sont les passerelles entre les stagiaires et le mouvement Handisport ?

 ML : Accueillir des stagiaires possédant un projet de développement d’une structure pour l’accueil des sportifs en situation de handicap est le premier déterminant. Ensuite, à l’issue de la session de formation, les stagiaires doivent réaliser un stage pédagogique de 14 heures dont une journée réalisée dans un comité départemental ou régional Handisport. Cela permet de prendre contact avec les acteurs du mouvement afin de réinvestir les compétences acquises dans les structures Handisport.

Quelles sont les disciplines abordées ?

 ML : Le comité organisateur choisit une discipline au sein de chacune des quatre familles d’activités définies dans le cahier des charges (sports collectifs, sports duels, sports de précision, sports d’expression et d’entretien), en fonction de l’offre sportive qu’il souhaite développer sur son territoire.

Quelles sont les stratégies pédagogiques mises en place sur cette formation ?

ML : Sur chaque activité choisie, une mise en situation pratique est organisée. La première séquence est organisée sous forme d’auto-animation entre les stagiaires. Chacun présente au groupe une discipline au sein d’une famille d’activités. A l’issue, un débriefing est réalisé afin de déterminer les aspects fondamentaux, les repères de la discipline présentée. Cette séquence permet plus largement de définir les points communs entre les activités d’une même famille. Dans un second temps, les stagiaires doivent adapter ces situations au public qu’ils vont accueillir. Cela permet de faire émerger des adaptations telles que la diminution de la taille du terrain ou le type de ballon utilisé en fonction du handicap du sportif, pour les sports collectifs. Il s’agit d’initier les stagiaires à la notion d’adaptation et aux repères didactiques qui font le fondamental de l’activité. Ce processus sera ensuite le même quelle que soit l’activité et le profil des sportifs accueillis.

 Comment la notion de handicap est-elle abordée ?

ML : Les stagiaires doivent valider la formation « les indispensables » (avant la formation en présentiel) qui aborde la connaissance des différentes pathologies motrices et sensorielles. Puis au cours de la formation, des contenus théoriques abordent la prévention des facteurs de risque. Enfin, concernant les mises en situation pratique, les stagiaires doivent accueillir deux familles de handicaps différentes. 

 Comment cette formation est-elle reconnue au sein du « label club Handisport » ?

ML : Elle peut être reconnue au sein du « label club » pour les encadrants qui souhaitent valider les compétences pédagogiques attendues ou pour le « label club école » qui valide une compétence dans l’encadrement multisports.

Comment le siège national accompagne-t-il les territoires qui souhaitent organiser une formation d’animateur multisports ?

 ML : Les comités régionaux intéressés peuvent me contacter directement. Je leur transmets ensuite les outils, tels que le cahier des charges ou les fiches commandes à transmettre aux intervenants.  Ensuite j’accompagne le responsable pédagogique sur la réalisation du planning, l’organisation de la réunion de préparation ou de la journée de préparation avec les formateurs.

 

 

Autres articles sur ce thème : Actualité / Formation
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page