A+A-

Rencontre avec l’équipe de France

10 septembre 2019
Du 9 au 15 septembre, neuf nageurs de l’équipe de France de natation handisport vont affronter l’élite pour le championnat mondial de natation à Londres. La compétition s’annonce grandiose : plus de 80 pays présents, une billetterie à guichet fermé tous les jours, un record en terme de présence médiatique …Premier championnat mondiale pour certains comme Alex Portal, une « routine » pour d’autres comme Claire Supiot …  la Fédération Française Handisport vous invite à partir à la rencontre de ces nageurs de l’équipe de France.
 

Jade Le Bris, 18 ans, est étudiante en médecine aux États-Unis. Elle nous parle de son entraînement, son handicap, son premier plongeon, ses rituels avant une compétition et surtout son ambition de faire une finale en 400m NL, améliorer ses chronos et bien sûr se qualifier pour les Jeux de Tokyo.


Florent Marais est nageur à Antibes. Il nous fait part de son handicap, sa prothèse, sa devise ses idoles et également du soutient inconditionnel de sa maman depuis le début. Rencontre avec ce jeune homme qui a toujours le sourire.


Après un an passé en équipe de France, Laurent Chardard participe à ses premiers mondiaux à Londres. Ce réunionnais d’origine a pris une année sabbatique pour travailler à fond sa discipline. Découvrez le portrait de Laurent, fan des sports de glisse et déterminé à remporter des médailles à Londres.


Claire Supiot est une ancienne nageuse des Jeux Olympiques de 1988. Elle s’est lancée dans la natation handisport depuis quatre ans. Elle nous explique son rêve : les Jeux Paralympiques de 2020, qui feront d’elle la première valide à avoir fait les Jeux valides à Séoul, puis les Jeux Paralympiques. 


David Smetanine est nageur Paralympique depuis 2004. Considéré comme « le grand frère », il aide les jeunes nageurs de l’équipe de France à stresser et à douter un peu moins en leur transférant ses expériences et ses compétences. Pour David, le soutien est primordial pour réussir …


Alex Portal, pratique la natation depuis l’âge de 5 ans. Il est depuis 2016 dans l’équipe de France de natation handisport. Photophobe, intolérant à la lumière,  il nous explique le frein qu’il rencontre avec son handicap, notamment dans les virages qu’il doit anticiper, pas de repères visuels en crawl …  Rencontre avec ce  jeune homme de 17 ans, qui rêve de belles médailles pour ces mondiaux sur le 400m, 200m, 4 nages et le 100m papillon.

 


À 19 ans, Théo Curin, est depuis 2015 en équipe de France handisport. Amputé des quatre membres, il espère principalement prendre du plaisir lors de ce championnat et battre ses temps.

 


Anaëlle Roulet est en équipe de France de natation depuis 2011. À 23 ans, elle souhaite avant tout pour ce mondial monter sur le podium et se qualifier pour les jeux Paralympiques de 2020. C’est sereine qu’elle arrive sur la compétition.

 


À lire aussi 

Championnat du monde de natation, les résultats

Les Bleus ambitieux et déterminés à conquérir le Monde

 

Autres articles sur ce thème : Actualité / Natation / Vidéo
PARTAGER Envoyer par Email Partager sur Twitter Partager sur Facebook
haut de page